Obama en Argentine: un geste envers le nouveau président Macri

OBAMAAprès Cuba, l’Argentine. Arrivé dans la nuit à Buenos Aires, le chef de l’Etat américain Barack Obama y commence ce mercredi une visite de deux jours. Une marque de soutien au président de centre droit Mauricio Macri, qui a succédé à la péroniste Cristina Kirchner il y a trois mois.

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

Une délégation de 850 personnes, dont 400 chefs d’entreprise : pour cette première visite bilatérale d’un président des Etats-Unis en Argentine depuis 19 ans, Barack Obama a mis le paquet. Décidé il y a seulement trois semaines, ce voyage est un geste à l’égard du président Mauricio Macri, qui a rompu avec l’anti-américanisme de Cristina Kirchner et entend ouvrir l’économie de son pays, comme le dit la ministre des Affaires étrangères Susana Malcorra.

« La visite du président Obama est très importante pour nous en raison de l’intérêt et de la priorité que l’administration des Etats-Unis accorde à la gestion du président Macri. Les dates nous ont surpris, j’aurais pensé qu’il viendrait plus tard dans l’année. »

Les relations économiques bilatérales, mais aussi la lutte contre le narcotrafic et le terrorisme international, ainsi que la crise brésilienne sont au menu des conversations entre Macri et Obama de ce mercredi. En fin de journée, les deux chefs d’État seront reçus par la Chambre de commerce américano-argentine.

Hommage

Jeudi matin, à l’occasion du 40° anniversaire du coup d’État de 1976, Barack Obama rendra hommage aux victimes de la dictature, avant de s’envoler pour Bariloche, célèbre station de ski andine située à 1 500 km de Buenos Aires, où il se reposera en famille. Loin, très loin des manifestants qui commémoreront le putsch Place de mai.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge