Obama en Inde: des avancées concrètes dans le nucléaire civil

Premier ministre indien Narendra Modi (g.) et le président américain Barack ObamaRFI : Le président américain Barack Obama poursuit sa visite de trois jours en Inde. Arrivé ce dimanche, il a assisté, ce matin, à la parade militaire traditionnelle, en ce Jour de la République indienne. Narendra Modi, le Premier ministre indien, opère depuis plusieurs mois un rapprochement remarquable avec les Etats-Unis. Rapprochement qui vient de se concrétiser dans le domaine du nucléaire civil.

Les avancées dans le dossier du nucléaire civil seront certainement les plus importantes de cette visite d’Etat et devraient permettre à des entreprises américaines de construire des centrales en Inde. Pour cela, Barack Obama a accepté hier de déléguer les inspections des usines qui seront construites à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Les Etats-Unis insistaient, jusqu’à présent, pour les réaliser, une intrusion qui ne plaisait guère aux Indiens. Narendra Modi, de son côté, a assuré que l’Etat indien allait constituer un fonds conséquent pour assurer les opérateurs étrangers en cas d’accident.

En effet, le Parlement indien a adopté, il y a 4 ans, une loi qui permet de poursuivre en justice ces entreprises – une clause qui effraie ces investisseurs et a gelé la construction de plusieurs centrales par les compagnies américaines General Electrics et Westinghouse.

Cette garantie de l’Etat indien pourrait rapidement bénéficier à d’autres entreprises étrangères, et particulièrement à la française Areva. Cette dernière doit construire la plus grande centrale nucléaire du monde près de Bombay, mais elle a stoppé tous travaux à cause de cette crainte de poursuites en cas d’accident.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge