OMVS: Arrivée des délégations des pays membres à Nouakchott

Les délégations des pays de l’OMVS arrivent en Mauritanie pour participer à la rencontre préparatoire de la quinzième conférence des chefs d’Etat et de gouvernements de cette organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal prévue le 25 mars courant à Nouakchott.

omvs-logo Les premiers arrivés sont le ministre sénégalais de l’Hydraulique et de l’assainissement, président en exercice du conseil des ministres de l’OMVS, Gueye Oumar, le ministre sénégalais de l’Energie et des Mines Aly Ngouille Ndiaye, le ministre malien ministre de l’Energie et de l’Eau, Aliou Makan Tounkara ainsi que le haut Commissaire de l’OMVS, le Mauritanien, Mohamed Salem Ould Merzoug.

Une délégation sénégalaise est arrivée composée de l’hydraulique, et le premier ministre de la sous région le ministre de l’énergie et des mines et une autre délégation malienne et le Haut Commissaire de l’OMVS est le Mauritanien Mohamed Salem Ould Merzoug

La convention portant création de l’OMVS a été signée le 11 mars 1972 à Nouakchott par le Mali, la Mauritanie et le Sénégal pour un développement Intégré et coordonné du bassin du fleuve que partagent les trois Pays. La Guinée Conakry qui dispose de l’essentiel des ressources en eaux du fleuve Sénégal a rejoint l’OMVS en mars 2006.

L’OMVS à pour objectif de réaliser l’objectif d’autosuffisance alimentaire pour les populations du bassin et, partant, de la sous-région, de sécuriser et améliorer les revenus des populations de la vallée, de préserver l’équilibre des écosystèmes dans la sous-région et plus particulièrement dans le bassin, de réduire la vulnérabilité des économies des Etats-Membres de l’Organisation face aux aléas climatiques ainsi qu’aux facteurs externes et d’accélérer le développement économique des États-membres.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind