OMVS : Ould Merzoug quitte le navire mais…


La 15ème conférence des chefs d’états et de gouvernement de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) vient de s’achever à Nouakchott avec l’adoption de plusieurs résolutions qui touchent aussi bien la structure elle-même que sa gestion future (voir communiqué final ci-dessous)

merzoug_ould_mohamed_salem(1)mais il faut reconnaître aussi que ce  qui est présenté par certains observateurs, notamment mauritaniens, comme un nouveau départ comporte des risques certains.

Il y a même que cette volonté de présenter l’élection du président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, comme un véritable triomphe, alors que la  présidence est tournante, l’expose plus en cas de dégradation de la situation actuelle de l’OMVS qui, de l’avis, du ministre sénégalais de l’Hydraulique, exprimé lors de l’ouverture des travaux de la session de Nouakchott, avait réalisé toutes les recommandations de la 14ème  session de Dakar. Un calendrier chargé – trop chargé même – attend la nouvelle équipe et le plus difficile n’était pas de décréter le départ de notre compatriote, Mohamed Salem Ould Merzoug, mais de s’assurer, d’abord, que le moment était propice pour le faire. S’assurer surtout qu’on n’aura un homme de son entregent capable de persuader les bailleurs de fonds qu’investir dans l’OMVS reste toujours un bon risque.

Sneiba

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge