Onze matches du week-end : la Juventus, le PSG et l’Atletico Madrid sont tombés de haut

Notre sélection des onze matches du week-end revient notamment sur les premiers revers cette saison en championnat de la Juventus, du PSG et de l’Atletico.

 

JUVENTUS TURIN – INTER MILAN : 1-3
Serie A – 11e journée

Sept ans déjà que l’Inter n’avait plus battu la Juventus, chez elle, dans un « Derby d’Italia ». L’attente n’a fait que renforcer la portée du succès milanais face à un colosse invaincu depuis 49 rencontres en championnat. Cueillis à froid par la Vieille Dame et un but d’Arturo Vidal d’entrée de jeu, les joueurs d’Andrea Stramaccioni sont montés en régime au fil de la rencontre pour faire la différence en seconde période (doublé de Diego Milito et un but tardif de Palacio). La dernière défaite des Bianconeri en Serie A remontait au 15 mai 2011. La Juve dit adieu au record d’invincibilité de l’AC Milan de Capello (58 rencontres entre 1991-1993).

PARIS SAINT-GERMAIN – SAINT-ETIENNE : 1-2
Ligue 1 – 11e journée

Un de chute pour le Paris Saint-Germain, encore invaincu en Ligue 1 à l’aube de la 11e journée et désormais membre de la liste des victimes de l’AS Sainte-Etienne. Bien en place, les joueurs de Christophe Galtier ont fait la différence après l’entrée en jeu de Pierre-Emerick Aubameyang, bien plus en verve que Zlatan Ibrahimovic. Incapable de sortir le PSG du piège stéphanois sur un énième coup d’éclat, l’attaquant suédois a vu rouge, écopant d’un carton rouge pour un geste dangereux sur Stéphane Ruffier. Première défaite à domicile en L1 pour Carlo Ancelotti.

FC VALENCE – ATLETICO MADRID : 2-0
Liga – 10e journée

Comme la Juventus et le PSG, l’Atletico Madrid a connu sa première défaite en championnat cette saison. Les Colchoneros se sont inclinés sur la pelouse de Valence (2-0), qui peut remercier son buteur Roberto Soldado. L’international espagnol a signé le premier but du match d’une volée magnifique sur une ouverture d’Adil Rami. Un chef d’oeuvre synonyme de fin de série pour l’Atletico, qui restait sur huit victoires consécutives en Liga. Les coéquipiers de Radamel Falcao, pour une fois muet, laissent le Barça seul en tête du classement et pointent en deuxième position, à trois longueurs du club catalan.

AC MILAN – CHIEVO : 5-1
Serie A – 11e journée

Milan va beaucoup mieux. Pour la première fois de la saison, les Milanais ont enchaîné trois matches consécutifs sans connaître la défaite en championnat. Mieux, ils ont probablement signé leur meilleure prestation de l’exercice actuel face au Chievo Vérone, balayé à San Siro (5-1). Ce succès leur permet de remonter à la dixième place du classement et de se rassurer avant un match capital en Ligue des champions face à Malaga. Et pour couronner ce beau week-end, les Milanais sont assurés de conserver leur record d’invincibilité en Serie A après la défaite de la Juventus.

REAL MADRID – SARAGOSSE : 4-0
Liga – 10e journée

Face à Saragosse, Mickaël Essien a marqué pour la première fois avec le Real Madrid. Mais surtout, la semaine dernière, le Ghanéen a retrouvé son vrai poste. D’abord face à Alcoyano puis donc en Liga, il a évolué devant la charnière centrale. Fini l’intérim laborieux à gauche de la défense. Celui qui a coûté cher à Dortmund (2-1) notamment. Samedi, l’ex-Blues s’est senti mieux aux côtés de Luka Modric, participant activement à la 100e victoire de José Mourinho à la tête du Real Madrid (en 133 matches, un record). Prestation encourageante mais pas assez pour convaincre ‘’Papa‘’ de déboulonner le titulaire habituel Xabi Alonso.

BARCELONE-CELTA VIGO : 3-1
Liga – 10e journée

Et encore un record pour le Barça. Le club catalan, vainqueur du Celta Vigo au Camp Nou (3-1), a signé le meilleur départ de l’histoire de la Liga en totalisant 28 points après dix journées. Barcelone a ainsi enregistré sa neuvième victoire en dix matches de championnat, le Real Madrid étant la seule formation à ne pas avoir subi la loi des hommes de Tito Vilanova. Fait suffisamment rare pour être signalé, Leo Messi, devenu papa la veille de cette rencontre, n’a pas trouvé les filets face au promu. Cela n’a pas empêché le Barça de rester l’une des rares équipes encore invaincues en Europe, avec Manchester City, le FC Porto et Benfica.

SWANSEA CITY – CHELSEA : 1-1
Premier League – 10e journée

Un seul être vous manque et la victoire s’échappe. Touché au genou, Juan Mata était au repos pour le déplacement chez les Gallois de Swansea. Sans son créateur espagnol, Roberto Di Matteo a lancé Victor Moses dans le trio qui a constitué le milieu offensif des Blues. Opportuniste sur un corner, le Nigérian a signé sa première titularisation en championnat par un but. L’occasion de voir un registre différent de celui de l’ex-joueur du FC Valence. Mais pas de mener vers une nouvelle victoire des Londoniens surpris par Pablo Hernandez en fin de match.

MANCHESTER UNITED – ARSENAL : 2-1
Premier League – 10e journée

La jambe de Robin van Persie n’a pas tremblé. Pour ses retrouvailles avec ses anciens équipiers des Gunners, l’attaquant néerlandais n’a pas manqué sa mise en action. Dès la 3e minute de jeu, sur une erreur de relance de Vermaelen, RVP est venu tromper Vito Mannone. Il a ainsi marqué son huitième but cette saison en Premier League, dont il est le meilleur buteur. Battu à Old Trafford (2-1), Arsenal a toutes les raisons de regretter son ancien buteur. Van Persie a en effet déjà inscrit plus de la moitié du total de buts marqués par les Gunners en championnat (15).

LIVERPOOL – NEWCASTLE : 1-1
Premier League – 10e journée

Le 29 novembre 1998, Gérard Houillier lançait Steven Gerrard sous le maillot Red. Presque seize ans plus tard, l’international anglais (98 sélections) a fêté dimanche son 600e match avec Liverpool. Après un mémorable « We will never walk alone » du kop liverpuldien, ce match devait être une belle fête. Sa fête. Mais Gerrard n’a eu le rayonnement de Luis Suarez, buteur, ou de la relève formée par les Sterling et autres Suso. Newcastle n’a pas fait don de la victoire grâce à un but superbe de Yohan Cabaye.

NANTES – ANGERS : 1-0
Ligue 2 – 13e journée

Cela faisait bien longtemps que la Beaujoire n’avait pas profité d’une ambiance aussi festive. Devant 35 696 spectateurs, un record d’affluence en L2 depuis un Red Star-Saint-Etienne qui s’était disputé au Stade de France en 1999. Et pour que la fête soit encore plus belle, les Canaris se sont imposés devant Angers (1-0) grâce au 13e but cette saison de l’inévitable Filip Djordjevic. Et ce succès leur permet de prendre la tête du classement pour la première fois depuis 2007.

AL AHLY – ESPERANCE TUNIS : 1-1
Ligue des champions d’Afrique – finale aller

L’Espérance Tunis a pris une bonne option pour conserver son titre de champion d’Afrique. La formation tunisienne a ramené un nul de son déplacement en Egypte face à Al Ahly, qui a dû attendre la fin de match pour égaliser par Sayed Hamdi (88e) après l’ouverture du score de l’Espérance Tunis par Walid Heshri (49e). Si les Tunisiens peuvent regretter d’avoir vu la victoire leur échapper à quelques minutes du coup de sifflet final, ils partiront avec l’avantage du but inscrit à l’extérieur dans quinze jours, lors de la finale retour.

 

Source:Eurosport

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind