Ould Abdel Aziz confirme le lancement du dialogue dans quelques jours [Vidéo]

Mod_o_Ab_aziz_Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a confirmé le lancement officiel du dialogue dans quelques jours, en ce mois d’octobre courant, après l’achèvement de certaines procédures, insistant sur la nécessité de rejoindre ces concertations, afin de consolider la démocratie dans le pays.
Ould Abdel Aziz a indiqué dans une interview accordée à la chaîne TV Russia Today que le peuple mauritanien, dans toute sa diversité, depuis les partis politiques jusqu’aux personnalités en passant par les acteurs de la société civile, manifesteront leur attachement à ce dialogue, précisant qu’ils y participeront également, soulignant par ailleurs que tous les problèmes ne peuvent être traités qu’à travers la négociation.
Ould Abdel Aziz a réitéré son appel lancé aux partis politiques et aux personnalités, pour apporter leur soutien à ces concertations, affirmant qu’il œuvrera personnellement à régler tous les problèmes posés.
« Toute rencontre organisée constitue une opportunité pour échanger les points de vue et enraciner la démocratie dans le pays, » a-t-il dit.
Ould Abdel Aziz a rendu l’ingérence étrangère dans les affaires des Etats, premier responsable des situations de chaos et d’instabilité vécues par certains pays, affirmant que les solutions ne sont pas uniquement d’ordre sécuritaire, mais sont également obtenues à travers le dialogue et le diagnostic des causes à l’origine de ces désordres, afin d’y remédier.
« Le dialogue est impératif après l’intervention militaire, du fait que le premier, laissé à lui-même, ne suffit pas pour régler les problèmes » a-t-il ajouté.
Evoquant le retour de la stabilité en Libye, Ould Abdel Aziz a indiqué que la solution réside dans un consensus interlibyen, appelant tous les pays à s’engager dans la voie qui conduit au dialogue et qui permet aussi aux élites libyennes de s’entendre.
Le Président Ould Abdel Aziz a indiqué à propos des attaques terroristes menées contre la Mauritanie, que les agressions d’origine extérieure sont sous-contrôle, motivant l’existence passée d’infiltrations d’Aqmi par la faiblesse de l’armée, l’absence de formation et l’inexistence de moyens, précisant également, que l’initiative de dialogue avec les détenus salafistes, s’était soldée par des résultats importants.
« La marginalisation, l’absence de justice, la mauvaise gestion et les violations favorisent la recrudescence des actes terroristes dans les Etats » a-t-il dit.
« Nous sommes en train de surmonter ces problèmes. Notre objectif est d’améliorer les conditions de vie et d’optimiser l’action des secteurs de la santé et de l’éducation ainsi qu’à créer des emplois » a-t-il ajouté.
L’intégralité de cette interview (14mn) réalisée par le confrère Mohamed Biddine(en arabe) dans cette vidéo.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Essahraa

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge