Ould Abdel Aziz ordonne une enquête sur les conditions de mise en liberté d’un baron de la drogue

Mohd_o_ab_azz_Le ministère mauritanien de la Justice vit au rythme d’une crise aiguë et complexe, intervenue après la libération de l’homme d’affaires El Hadj Ahmed Brahim, accusé de trafic de drogue entre la Mauritanie et le Maroc, sans référer au Président Mohamed Ould Abdel Aziz, qui est devenu le plus indisposé par le dossier des seigneurs en Mauritanie.

Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a donné l’ordre de l’arrêter de nouveau, rapportent des sources selon lesquelles, une enquête interne a été lancée afin de déterminer les conditions de cette relaxe du détenu, au moment où le ministre de la justice et ses hauts collaborateurs, se renvoient réciproquement la responsabilité de cette mesure.

Le plus étrange dans cette histoire est vraisemblablement, le fait que le baron de la drogue relâché est arrivé à la prison centrale de Nouakchott le lundi 21 septembre 2015, avant d’être libéré, par décision prise par la justice mauritanienne, le lendemain, sans comparaitre, le 22 septembre 2015.

C’est après que son dossier a commencé à prendre des allures complexes, lorsque le prisonnier a insisté pour récupérer une montre au prix d’un million d’euros, remise aux autorités sécuritaires, après son arrestation.

Le conseil suprême de la justice avait limogé, il y a trois ans, un magistrat de la fonction publique, après son acquittement de personnes impliquées dans des dossiers de trafic de la drogue.

Rappelons que l’homme avait été arrêté en Février 2015, au milieu d’un grand intérêt accordé par le Président à son cas, de crainte qu’un juge n’intervienne dans son dossier, en raison des moyens énormes qu’il détient.

Certains acteurs de la justice ont instrumentalisé leurs relations avec le Président et décidé sa mise en liberté, profitant de l’état de préoccupation du gouvernement par le dialogue et la fièvre, avant que des instructions provenant du Président n’ordonne son arrestation en sa qualité de l’un des barons de la drogue les plus importants en Afrique.

Amicinfo Traduit de l’Arabe par Cridem 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge