Ould Abdel Aziz recevra trois rapports sur les incidents de la prison civile

Mohamed Ould Abdel AzizRapideInfo : Des sources généralement bien informées, indiquent que le Président de la République Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, recevra demain lundi 26 janvier courant, trois rapports sur les derniers incidents de la prison civile et les affrontements qui ont violemment opposé les détenus salafistes aux éléments de la garde nationale chargés de la sécurité de cet important lieu carcéral du pays.

Les trois rapports précités seront présentés successivement par les ministères de la justice (i), de l’intérieur et de la décentralisation (ii) ainsi que l’Etat-major de la Garde nationale (iii).

Selon les sources susmentionnées, le ministère de l’Intérieur et la Garde nationale rejettent la responsabilité des incidents sur le ministère de la Justice, accusé de laxisme dans la gestion de la grogne des détenus salafistes, à l’origine de l’effondrement du dispositif sécuritaire.

Des sources proches du ministère de la Justice estiment quant à elles que le faible effectif des gardes chargé de la prison civile a conduit à la maîtrise des prisonniers salafistes de la situation ainsi qu’à la prise en otage de deux d’entre eux.

Les mêmes sources parlent d’inadvertance constante des gardes à l’endroit des prévenus, dont la majorité des éléments jouit de la liberté de communication, d’accès à l’internet et par conséquent de présence incontrôlée sur les réseaux sociaux.

Ce qui aux yeux du ministère de la Justice est une négligence flagrante de la part des gardes vis-à-vis de leur devoir, en prenant à la légère la cybercriminalité et ses ramifications.

En plus de ce qui précède, des sources indiquent que le ministre de la Justice est confronté à une forte crise devant le Président de la République, selon lequel, le ministre Ould Zeine assume la responsabilité des incidents, dés lors où la prison et les détenus relèvent des prérogatives de son département.

Il est prévu que le Président Ould Abdel Aziz prenne au cours des prochains jours, probablement avec la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres de cette semaine, des mesures punitives sévères qui toucheraient les gardes de la prison ainsi que certains responsables de la direction des prisons, en les rendant responsable de ce qui s’est produit.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge