Ould Abeiderrahmane appelle l’armée à s’éloigner de la politique


Le porte-parole de la Convergence nationale (Adil, MPR, RD), le député Moustapha Ould Abeiderrahmane, a demandé à l’armée mauritanienne de s’éloigner de l’immixtion dans les affaires politiques.

Ould Abeiderrahmane n’a pas exclu que la coalition, qui est membre de la majorité présidentielle, soit amenée à constituer un troisième pôle, si la situation actuelle continue sans recherche d’une solution consensuelle pour la crise.

Le député Ould Abeiderrahman, qui s’exprimait dans une interview qui sera publiée incessamment par le site « Essahra »

(Sahara), que leur coalition reste encore au sein de la majorité, mais a ajouté, aussitôt, que si les différentes parties continuent à s’arcbouter sur leurs positions refusant tout compromis, ils seront amenés à se présenter comme une troisième voie entre la majorité et la coordination de l’opposition démocratique (COD).

Concernant l’indépendance de la justice, Ould Abeiderrahmane a déclaré que les réformes restent insuffisantes du fait que l’Exécutif a encore la mainmise sur la justice.

Donnant son avis sur les anciens chefs d’Etat mauritaniens, Ould Abeiderrahmane a dit que Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya reste l’une des plus importantes personnalités militaires que la Mauritanie a connue, alors que le président Moctar Ould Daddah est la plus importante dans le camp des civils. Il a appelé à plus d’égards pour cet homme qui a milité pour l’indépendance de la Mauritanie et qui a été, véritablement, le « Père de la Nation ».

 

Elhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge