Ould Bahaya tire des boulets rouges sur Jemil

Le ministre d’État mauritanien à l’Éducation nationale et à la recherche scientifique, Ahmed Ould Bahaya a chargé le président du parti Tawassoul d’obédience islamique et membre de la coordination de l’opposition démocratique, Mohamed Jemil Ould Mansour, de tous les maux qui dégradent l’enseignement et qui touchent ses principes.

Ould Bahaya a affirmé que Mohamed Jemil Ould Mansour a toujours accompagné et soutenu les prédicateurs qui cherchent à porter atteinte à l’enseignement et à la sécurité du pays.

Il a par la suite signalé que toutes manœuvres politiques qui ont trainé les professeurs et les étudiants sont imputables sur le compte du parti Tawassoul en général et Mohamed Jemil Ould Mansour depuis que l’État a voulu faire rehausser le niveau de l’enseignement et les enseignants.

Selon le ministre, il s’attendait à ce que Ould Mansour lui pose des questions sur l’enseignement, sur les méthodes pour améliorer les productions des enseignants, les réformes, les infrastructures scolaires et non à défendre une minorité des professeurs qui n’ont pas de souci sur l’intérêt de la patrie et qui se soucient point de l’avenir des enfants mauritaniens.

Devant plusieurs dizaines de députés au sein de l’Assemble nationale, le ministre Ould Bahaya a qualifié Ould Mansour de fauteur de troubles et il a conclut son mot que l’État et les autorités n’accepteront point que le fonctionnement des institutions de l’État et ses services soit perturbé.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind