Ould Daddah : Le pouvoir exerce l’adage « diviser pour régner »

 

 

Oulddaddah

 

Le pouvoir fait exercer aujourd’hui le vieux adage « diviser pour régner » en jetant les mauritaniens les uns contre les autres, a fait savoir Ahmed Ould Daddah qui parlait à l’occasion d’une rupture du jeûne organisée par le RFD en l’honneur des journalistes.
 » Stop » s’exclame Ould Daddah qui a considéré que l’unité nationale est une ligne rouge, et qu’il n’accepte de personne et surtout de ceux qui dirigent ce pays, de se jouer de l’unité, de la cohésion et de la stabilité du peuple mauritanien, qui a plusieurs siècles d’histoire commune et n’a jamais accepté à aucun moment sous aucun prétexte qu’on mette en cause son unité, sa cohésion, et ses valeurs fondamentales.
Il a estimé qu’il y a une menace intolérable qui pèse sur l’unité nationale qui, dit-il, est une ligne rouge, tant que l’unité nationale n’est pas menacée tout est possible, tout est ouvert, tout est tolérable, selon le président du RFD.
Le leader du RFD a étayé son discours par le verset du Saint Coran selon lequel Dieu dit que « la valeur de l’homme chez Dieu se mesure par le degré de sa foi ».
Il a cité, également, la citation de Cheikh Ahmedou Bamba selon laquelle, « heureusement que Dieu n’a dit que le meilleur parmi vous c’est l’homme blanc ».
Ould Daddah a apprécié le rôle positif de la presse, en lui rassurant du soutien et de la collaboration de la COD pour la défense de l’unité du pays et pour la défense des valeurs fondatrices, valeurs d’unité, valeurs de tolérance, valeurs de justice, valeurs de justice sociale.

Source:Alakhbar

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind