Ould Debagh maintenu envers et contre tout.


Le juge d’instruction chargé du dossier Mohamed Ould Debagh, arrêté dans l’affaire Mauritania Airways, a repoussé l’audition de ce dernier après que ses avocats aient signalé un vice de procédure relatif à l’audition. Pour la défense, le client Mohamed Ould Dabagh n’a pas reçu sa convocation devant le juge à trois jours ouvrables avant l’échéance et le dossier n’a pas été transmis à temps à ses avocats.

L’audition de Mohamed Ould Debagh n’a pas eu lieu dans la journée d’hier, comme l’avait programmé le juge d’instruction chargé de l’entendre. Au dernier moment, les avocats du prévenu ont exhibé un vise de forme dans la procédure judiciaire, Ould Debagh n’avait pas reçu de convocation au moins trois jours plus tôt, comme le veulent les règles d’usage.

Vice-président du groupe BSA, Ould Debagh a été écroué pour « banqueroute » et « recel d’actifs » dans l’affaire Mauritania Airways. Dans les faits, l’homme n’a absolument rien à se reprocher.

Connu pour sa rectitude et son grand talent de gestionnaire, il n’avait aucune responsabilité dans la gestion de cette compagnie. Mais il fallait bien lui trouver la puce, parce que le président Ould Abdel Aziz en voulait à son employeur Mohamed Ould Bouamattou.

Et comme ce dernier n’était pas à portée de main, les regards furent braqués sur celui qui l’incarnait le plus : Mohamed Ould Debagh. Le seul tort qu’il a commis est celui de sa proximité avec Ould Bouamatou lequel visé par le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz. Cette affaire cousue de toutes pièces, n’a pas fini de faire parler d’elle.

Jamais en effet, de mémoire de mauritanien, un prisonnier n’a été autant soutenu que Ould Debagh. Il y a quelques jours, un gigantesque regroupement populaire avait été organisé à son intention, mais aussi à l’intention de son employeur Mohamed Ould Bouamattou reconnu comme l’un des plus importants mécènes du pays.

L’affaire en question qui a aujourd’hui dépassé les frontières nationales, risque d’amener les investisseurs étrangers à réfléchir par deux fois, avant de s’engager en Mauritanie où l’insécurité, l’abus du pouvoir peuvent frapper à tout moment !

JOB

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge