Ould Ghaddour embastillé pendant que la HAPA gracie les médias autrement plus coupables !

SINGES-ARGENT

La  HAPA devrait être dissoute ou faire l’objet d’une sérieuse enquête pour savoir quelles sont les accointances de ses dirigeants avec les médias de pacotille qui n’hésitent pas à user de leur audience pour essayer de mettre la Mauritanie à feu et à sang et ce avec l’argent public car ces médias bénéficient des largesses de l’état qui est, soit dit en passant, le premier responsable des dégâts causés par eux car c’est lui qui leur a donné des licences radio et télé sans parler la presse écrite et électronique incendiaires qui bénéficient aussi de la reconnaissance de l’état et de son aumône via le fonds à la presse.

Ainsi dans l’affaire des émeutes qui firent un mort, le fédéral du RFD a été arrêté pour avoir apporté son soutien aux manifestants, soutien non pas sous une forme financière, ni en matériel pouvant faire des dégâts mais juste pour leur avoir apporté une citerne d’eau ! Eau qui a dû en sauver plusieurs d’une mort certaine s’ils n’avaient pas pu ainsi se rafraîchir les esprits face aux puissants gaz lacrymogènes censés être à l’origine du décès d’un jeune homme étudiant de 21 ans.

Dans cette même affaire un imam et ses acolytes ont été arrêtés sous l’accusation mortelle en islam d’être certainement complices de profanation du coran à des faits de manipulation pour engendrer des émeutes nationales qui auraient pu dégénérer en morts par centaines devant la présidence passé minuit, n’eût été la présence de la police.

Dans cette même affaire,  a été fermée l’ONG « Al Moustakbal », du chef spirituel de la mouvance islamiste Dedew, pour être mouillée dans les émeutes si on en croit l’enquête de l’Agence Mauritanienne d’Information auprès du ministère de l’intérieur.

D’autres arrestations de seconds couteaux ici et là ont eu lieu mais chose inouïe la presse criminelle de la télé et de la radio qui a passé son temps à mettre de l’huile sur le feu à grande échelle à savoir sur toute l’étendue du territoire via leur télé et radio sans parler de la presse électronique à diffusion réduite, cette presse criminelle qui ne manque jamais une occasion d’agiter l’esprit des populations comme si elle était dépositaire de la vérité islamique, de la justice alors qu’elle n’est dépositaire que de la diffamation, de la manipulation aux services de quelques mouvances et autres gangs politico-économiques, cette presse-là aurait dû subir le sort de tous ceux qui sont mouillés dans cette affaire qui créa des émeutes avec à la clé un mort or il n’en est rien.

La  Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel  premier soutien des peshmergas de toutes sortes, se fend d’une misérable mise en demeure qui n’engage à rien juste pour rappeler à l’ordre, une fois de plus comme ce fut le cas quand Aziz avait le ventre troué à Paris, les irresponsables ou les criminels patentés de cette presse spécialisée en scandales qu’elle dénature à mauvais escient et en diffamation qu’elle nourrit si ce n’est en subversions visant à mettre à mort des innocents en les livrant à l’opinion publique via le prisme déformant de leur média.

Cette attitude de la HAPA en dit long sur les accointances entre ses dirigeants et ces médias de pacotilles ou pire cela en dit long sur la volonté présumé du pouvoir de discréditer la presse en général en promouvant ce qu’elle peut produire de plus lamentable. Ainsi jamais depuis la  liberté de la presse totale en Mauritanie, le résultat ne fut d’une plus sinistre qualité de l’information et une plus dangereuse manipulation des foules.
Si ces médias mille fois coupables ne méritent que des menaces stériles de la HAPA alors il faut libérer sur-le-champ Ould Ghaddour, l’imam et ses acolytes et rendre à Dedew sa boutique.

Ça commence à bien faire cette façon de ridiculiser le noble métier de journaliste en le livrant à ce que ce pays compte de plus sordide !

Jugez-en par vous-mêmes. Voyez après toute cette affaire, cette mise en demeure de la HAPA adressée aux incendiaires qui ont tué Aziz à Paris, failli faire assassiner Birame, mis à mort le jeune militant forgeron Ould M’khétir en effaçant ses écrits de sorte à servir la propagande et contribué à attaquer maître Icchedou et sa famille :

« Considérant sa déclaration du 03 Mars 2014 où elle appelait les médias à la retenue et au strict respect des principes qui fondent l’éthique et la déontologie en matière de journalisme conformément à l’article 4 de la loi 026-2008 instituant la HAPA.

-Considérant son communiqué du 05 Mars 2014 où elle constate de graves manquements commis par certains médias durant les derniers événements et les appelle à respecter leurs engagements contractuels souscris dans leurs cahiers de charges;

-Considérant la réunion tenue le 05 Mars 2014 avec les responsables des radios et télévisions privées et au cours de laquelle ces derniers se sont excusés auprès de la HAPA et de l’opinion publique et ont reconnu avoir commis lesdits dépassements ;

-Considérant l’engagement, au cours de cette réunion, pris par tous les responsables de ces médias, de veiller désormais au respect des règles du métier et des lois en la matière ;

-Considérant que la HAPA a joué pleinement son rôle de régulateur en anticipant et en accompagnant les événements;

-Considérant les principes de pluralisme et de diversité dont elle garantit le respect par les medias conformément a la volonté du législateur;

Engage les organes privés de radios et de télévisions à respecter scrupuleusement les obligations inscrites dans leurs cahiers de charges et notamment les articles 6 à 11 ainsi que les articles 52 et 53 ;

A cet effet, la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel réitère sa détermination à faire respecter les stipulations des cahiers de charges signés par les opérateurs ainsi que les dispositions des lois en la matière et à prendre toute mesure nécessaire à cet effet.

Nouakchott le, 09 Mars 2013
Hamoud Ould M’hamed »

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge