Ould Maouloud appelle à une mobilisation générale pour chasser le régime en place

Ould Maloud et Ould Dadah
Au cours d’un meeting de l’UFP – animé, mercredi 3 juillet, devant le Stade Capitale – Mohamed Ould Maouloud a appelé les Mauritaniens à unir leurs efforts afin de faire face à la situation chaotique à laquelle ils sont confrontés.

Le leader de l’UFP, qui s’est exprimé devant un nombre important des militants et sympathisants de son parti, a déclaré en substance que le peuple doit se mobiliser pour reprendre le pouvoir des mains Aziz car la paupérisation ; le chômage endémique ; la cherté de la vie ; le délitement des secteurs de la Santé et de l’Education….et tous les maux dont souffrent le pays et qui n’épargnent aucun Mauritanien proviennent de la rapacité du régime en place qui a pris le pays en otage et s’est accaparé de ses richesses.

Oud Maouloud a estimé que l’absence de réalisations concrètes durant ces cinq dernières années malgré un budget cumulé de 1500 milliards d’ouguiyas ; le décaissement d’une enveloppe de 50 millions de dollars en 2009 dans des conditions opaques ainsi que le décaissement de 60 milliards d’ouguiyas en septembre dernier sans que l’on sache à quoi était destinée ce montant, sont autant des preuves qui montrent qu’Aziz et son entourage se livrent à la gabegie et qui donc doivent inciter le peuple à se dresser comme seul homme pour délivrer la Mauritanie.

Le président de l’UFP a estimé que le salut des Mauritaniens passera nécessairement par l’union sacrée contre le régime d’Aziz car ce dernier ne sait faire que des promesses sans lendemain. Le pouvoir avait promis de dépasser le problème posé par les squats mais au lieu d’apporter une solution juste il n’a fait que démolir les maisons de bon nombre des Mauritaniens, le régime avait de résoudre le problème de la pénurie d’eau dont souffre plusieurs localités de l’intérieur du pays mais là aussi il n’a rien entrepris qui va dans le sens du dépassement de ladite pénurie…tous ces faits montrent qu’Aziz n’a jamais tenu promesse et ne va jamais tenir promesse, a estimé en substance le dirigeant de l’UFP.

Il a mis en garde le peuple contre les tentatives du pouvoir qui vise à dresser une partie du peuple contre l’autre pour se faire oublier et continuer ainsi à se maintenir en place. Sur ce point le président de l’UFP n’a pas donné d’exemple précis. Mais Hassene Soumaré membre de la direction du parti qui l’avait précédé à la parole a clairement laissé entendre que le recensement qui vise à priver des pans importants de la société mauritanienne de la nationalité est un exemple frappant de menées du pouvoir qui cherche à diviser le peuple afin de continuer se maintenir en place. Enfin le parti de Mohamed Ould Maouloud n’a pas manqué d’appeler à une mobilisation générale dans le cadre du meeting que la Coordination de l’opposition démocratique (C.O.D) compte organiser le 7 juillet prochain placer sous le slogan de «Sauver le pays c’est chasser le despotisme».

SC

 

   

 

 

 

 

 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind