Ould Noueigued menacé d’une amende de 13% s’il ne paye pas au fisc 700 millions d’UM

Le maire d’Aoujeft a déclaré que ce qui s’est passé hier avec Mohamed Ould Noueigued n’est pas juste. Alors qu’il a accepté de payer 700 millions d’UM aux services des Impôts, au titre de l’année 2012, et pour le seul compte de la Banque nationale de Mauritanie (BNM), il se voit refuser par le Directeur général des Impôts la possibilité de payer ce gros montant par tranches.

Le DGI lui aurait même répondu : « je ne prends rien s’il manque une seule ouguiya et s’il y a un retard jusqu’à demain, je

 prononcerai une amende de 13% sur le  montant global ».

Et Ould Hmein Amar d’ajouter : « est-ce que le gouvernement va encore prendre Ould Nougueid pour cible après avoir payé ce gros montants, presque sans délai ? Ou bien on va cesser de l’exaspérer inutilement et sans raison ? C’est ce qu’on espère et exprimons nos craintes, poursuit le maire d’Aoujeft, de voir se répéter de tels harcèlements sous d’autres scénarios. Ould Hmein Amar a indiqué que l’entreprise ERB (BTP), propriété du groupe Noueigued, est fermée depuis plus de deux ans, et que ses employés ont été renvoyés de ce fait par l’Etat dans la rue à cause des agissements du pouvoir. Tout comme les terres agricoles des Ehel Nouagueid, dont la valeur est estimée à des milliards d’ouguiyas, ont été reprises à Rosso, sans raison. Et le maire d’Ajoueft de conclure en disant que cela arrive au moment où d’autres refusent de payer les impôts, ce qui laisse supposer qu’il y a deux poids et deux mesures.

Source : Houriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind