Ould Tiyyib offusqué par le français

 khalil

Khalil Ould Tiyyib, d’après le site www.alakhbar.info  a déchiré, mercredi 12 mars 2014, un Procès Verbal de la commission financière  lu en français à l’Assemblée nationale. Selon ce site d’information, le député de l’Union Pour la République, parti de la majorité gouvernementale, a agis ainsi après avoir exprimé vivement son offuscation devant l’utilisation du français pour lire un rapport devant les députés.

Ould Tiyyib est un homme politique nationaliste arabe d’obédience nassériste. Ex député du parti de l’Alliance Populaire Progressiste dirigé par Messaoud Ould Boulkheir, il a rejoint les rangs de l’UPR parti au pouvoir plusieurs mois après le coup d’Etat puis l’élection de Mohamed Ould Abdel Aziz l’actuel Président mauritanien.  Il compte parmi les défenseurs de l’usage exclusif de la langue arabe au sein de l’administration mauritanienne et dans toutes les instituions officielles du pays. Ce qui correspondrait, selon lui et les autres idéologues de l’arabité de la Mauritanie,  à l’esprit de la constitution de la république islamique de Mauritanie qui consacre l’arabe comme langue officielle et ne fait nullement mention du français.

La question de la langue a très souvent posé des problèmes et suscité des polémiques en Mauritanie. Il y a quelques années une ministre avait tenu des propos équivoques sur la langue arabe qu’elle disait « menacée par les langues locales ». Cette année, à peine élue, la Présidente de la Communauté Urbaine de Nouakchott a fait la une de certains médias selon lesquels elle envisage une arabisation de tous les actes officiels émanant de son département.

En 2013, un député de l’Union des Forces du Progrès (opposition) s’était exprimé en langue pulaar en séance plénière de l’Assemblée Nationale. Au vice-président de l’Assemblée de l’époque qui le priait de parler une langue que tout le monde comprenne, Sy Samba, le député en question avait rétorqué, que ses propos « ne sont adressés ni aux députés ni au ministre venu à la plénière, mais à un public bien dhttp://kissimadiagana.blogspot.com/éfini. »  Et ce public, c’est bien entendu une des composantes nationales d’expression pulaar.

Kissima

http://kissimadiagana.blogspot.com/

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge