Oumar Ball : Du pinceau à la toile…« Tel père tel fils… ce qui recèle de l’inné n’a rien d’acquis »

Oumar BallCRIDEM : Il se nomme Oumar Ball né en 1985 d’origine de Bababé (dans le sud de la Mauritanie). Ce jeune artiste peuhl est auteur de belles toiles, de belles sculptures.
Oumar a embrassé très vite l’art, au coté de son père peintre et sculpteur très connu sous le nom de Issa Ball. Un lien fort entre lui et son père a alimenté son appétence pour l’art. D’abord timide, silencieux, puis ouvert, et communicatif, petit à petit Oumar se trace une voie.
Après des années d’apprentissage il trouve enfin sa plus belle forme d’expression à travers la peinture. Sa source de réflexion est tout ce qui l’entoure, le paysage, le mode de vie pastoral, l’inconnu, les animaux. On aurait cru qu’il reprenait les mêmes personnages dans les fameux compte du Fouta à l’époque où « les Animaux et les Hommes vivaient en parfaite harmonie ».
Oumar repeint l’homme dans toutes ses facettes, la femme dans son quotidien, le portrait de l’inconnu, en amont le vécu ordinaire est devenu l’inspiration de notre jeune peintre et sculpteur.
Mais la valeur de l’homme n’attend point le nombre d’années. Très vite Oumar se fait une signature que tous apprécient. Son talent lui ouvre les portes du succès. A 15 ans il offre sa première exposition à l’Institut Français de Mauritanie (Centre Culturel Français à l’époque).
C’était une découverte de nouveau talent, d’un jeune penseur qui s’exprime à travers l’image, pour le public. Le monde artistique le côtoie et distingue une nouvelle forme d’expression, et un nouveau langage qu’il faut promouvoir à travers l’Univers.
Omar participe d’abord à une formation en France à la résidence « les Arts verts » en 2010 et plus tard à plusieurs expositions individuelles et collectives dans le monde, précisément en Espagne et en France, toujours dans le but de partager sa passion de l’art.
« Lors de mes voyages je passe parfois du temps dans les écoles, où j’échange avec les enfants, et je les fais voyager dans mon pays à travers des animations d’art plastique, je leur dessine la carte de mon pays et leur donne une vision colorée de l’endroit qui m’a vu naitre » dit-il.
« C’est si important de créer cette complicité avec les enfants au delà des frontières, pour que ces derniers puissent découvrir que derrière chaque talent il y’a une Nation toute entière » renchérit Oumar.
« Je vis de mon art et je fais vivre mon art », pour cela Oumar donne des courts d’art Plastique au Lycée Français Theodore Monod à Nouakchott pour les élèves du Primaire et de la Maternelle. Des moments d’échanges et de partage que le jeune artiste offre afin de construire un monde coloré pour les touts petits.

Houleye Kane

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge