Ouverture de 10 nouveaux centres d’enrôlement dans des communes rurales

Dix nouveaux centres d’enrôlement seront ouverts dans dix communes rurales par l’Agence Nationale du registre des populations et des titres sécurisés (ANRPTS) pour faciliter aux populations rurales  l’acquisition des documents sécurisés d’état-civil.

Le ministre mauritanien de l’intérieur et de la décentralisation, Mohamed Ould Boilil, a donné le coup envoie  des équipes jeudi à  partir du centre technique de l’ANRPTS, à travers les équipes et les missions devant superviser l’opération.

Les nouveaux centres concernent les communes d’Ennouel et Hassi M’Hadi dans la wilaya du Hodh Charghi, Lihreijatt, Medboubou et Oum Lahyadh dans la wilaya du Hodh Gharbi, Ligrane et Blaj mile dans la wilaya de l’Assaba, Lahrach dans la wilaya du Gorgol, Lahraj et Hassi Cheggar dans la wilaya du Guidimakha.

Les équipements envoyés se composent du matériel et des outils nécessaires   A cette l’occasion, le secrétaire général du ministère de l’intérieur et de la décentralisation, Mohamed El Hadi Macina a indiqué que cette décision intervient pour faciliter les opérations d’enrôlement des populations au niveau des communes rurales, soulignant qu’elle s’ajoute aux efforts des 104 centres déjà opérationnels sur toute l’étendue du territoire national, en plus de deux ouverts à l’étranger à cet effet.  » L’ANRPTS vise à renforcer ses capacités dans ce domaine avec le recensement réalisé déjà de plus de 1.750.000 citoyens  » a-t-il dit.

Il a aussi constaté que l’affluence pour le retrait de la nouvelle Carte d’Identite Nationale est toujours faible et invité les citoyens à se diriger vers les centres d’enrôlement pour la retirer.

Le directeur général adjoint de l’ARNPTS, M. Sidi Ali Ould Tiyib a pour sa part souligné que l’envoi de l’équipement, objet de la présente cérémonie, s’inscrit dans le cadre de la redynamisation des opérations d’enrôlement réalisées par l’agence pour assurer le recensement de tous les citoyens dans le registre de la population et des titres sécurisés.

 » 116 centres ont été ouverts jusqu’à l’heure, équipés des moyens de communication, de l’électricité et du matériel logistique pour mener à bien leur travail en plus de l’emploi de 670 personnes  » a-t-il ajouté, indiquant que l’agence est à pied d’oeuvre pour émettre des visas destinés à appuyer le travail des consulats mauritaniens à l’étranger ainsi que pour contrôler le mouvement des personnes depuis ou en partance de la Mauritanie. Ould Tiyib a appelé les mauritaniens à affluer sur les centres d’enrôlement pour obtenir les titres sécurisés leur permettant d’exercer leurs droits civils et politiques ainsi que pour bénéficier des opportunités de l’emploi, de l’enseignement et des autres services publics exigeant la détention de ces pièces.

Notons, que par ailleurs, la délégation a effectuée des visites aux bureaux et aux salles du centre technique de l’agence pour s’informer de ses activités dans le cadre de l’opération d’enrôlement des citoyens.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind