Ouverture d’une session extraordinaire du Parlement au niveau de l’Assemblée nationale

Ouverture d'une session extraordinaire du ParlementUne session extraordinaire du Parlement a été ouverte jeudi au niveau de l’Assemblée nationale. La cérémonie marquant cette inauguration a été marquée par une séance solenelle présidée par le député Mohamed Ould Boilil, président de cette chambre en présence de pluisieurs membres du gouvernement.
A cette occasion, le président de l’Assemblée nationale a prononcé un discours dans lequel il a souligné que l’ordre du jour de cette session contient des textes qui non seulement vont renforcer notre arsenal juridique en particulier au niveau de ses aspects relatifs à l’ancrage des valeurs de justice, d’égalité et de respect des droits de l’homme, mais contribuer également à consolider la cohésion sociale au sein de notre peuple.

Voici le texte intégral de ce discours:

« Messieurs les ministres;

Messieurs les députés;

Mesdames, Messieurs

Nous voilà de nouveau réunis en session extraordinaire quelques jours seulement après la clôture de la session parlementaire ordinaire 2014 – 2015.
Vous convenez sans doute avec moi, que ce retour subit mais opportun, se justifie par l’extrême importance de l’ordre du jour de la présente session telle que défini par le décret dont lecture vient de vous être faite.
Cet ordre du jour contient, entre autres des lois soumises à votre approbation, des textes qui non seulement vont renforcer notre arsenal juridique en particulier au niveau de ses aspects relatifs à l’ancrage des valeurs de justice, d’égalité et de respect des droits de l’homme, mais contribuer également à consolider la cohésion sociale au sein de notre peuple.
C’est ainsi que vous allez, Messieurs les députés, examiner un projet de lois aux répercussions sociales importantes. Il s’agit d’un texte qui vise à régulariser la situation de milliers de travailleurs non permanents.
Vous aurez aussi à examiner un projet de loi des finances rectificatif pour l’année 2015 prenant en considération les évolutions enregistrées en matière d’exécution du budget ainsi que des projets de lois de règlement comptant pour trois exercices précédents en application de l’article 68 de la Constitution.
Votre attention sera aussi sollicitée pour la discussion du code de commerce dont la teneur ne manquera pas de favoriser le climat des affaires et d’insuffler un nouvel élan aux investissements dans le pays comme pour un projet de loi d’orientation pour la lutte contre la corruption qui reflète la volonté du Président de la République de poursuivre la lutte acharnée contre la gabegie.

Collègues députés;

L’importance de ces projets de lois me dispense de vous inciter à leur accorder le même sérieux auquel vous nous avez habitués par votre présence assidue aux commissions et aux séances plénières.
Je trouve superflu de vous rappeler, vous qui sortez à l’instant de l’école du ramadan et du « Id El Fitr », la nécessité pour chacun d’entre nous, de jouer pleinement son rôle en tant que représentant du peuple, animé par le seul souci d’aboutir à la vérité, abstraction faite de sa personne.
Pour réaliser ce noble objectif, nous devons nous atteler à cultiver en permanence les valeurs de persévérance, de fraternité, d’union et de tolérance telles qu’elles nous ont été léguées par l’apprentissage du mois béni du Ramadan.
Aussi, devons nous dépasser les antagonismes stériles et les appartenances sectaires pour servir les intérêts supérieurs de notre pays, loin des offenses et invectives qui peuvent, parfois émailler les débats parlementaires.
Enfin et conformément à l’article 52 de la Constitution et de l’article 56 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, je déclare ouverte la présente session parlementaire extraordinaire.

Je vous remercie »

Source: Ami

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge