Paris : Les FLAM rejettent le délibéré de la Cour correctionnelle de Rosso

Forces de libération africaines de Mauritanie (F.l.a.m) à Paris 2Dans un communiqué reçu à Alakhbar et signé « Forces de libération africaines de Mauritanie (F.l.a.m) à Paris », ces derniers « rejettent le délibéré de la Cour correctionnelle de Rosso qui « a envoyé les détenus d’opinion [Djiby Sow, Biram Dah Ould Abeid, Brahim Ould Bilal] en prison sur la base d’un dossier vide».
Le communiqué note que les trois militants des droits de l’homme sont respectivement le résident de l’association Kawtal Yellitaare et les président et vice-président de l’Initiative pour la résurrection du mouvement abolitionniste.
Les Forces de libération africaines de Mauritanie appellent au sursaut des forces progressistes mauritaniennes pour la destruction de ce système raciste, esclavagiste et liberticide.
Et Les Flam exhortent la Communauté internationale à contraindre le Système Beydane et son représentant actuel, le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, au respect de ses engagements internationaux pour la sauvegarde de la dignité et de l’intégrité de la vie humaine.

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge