Particuliers des Ministres : Un travail ingrat rarement valorisé

faits_diversIl n’y a pas un travail plus ingrat que celui de Secrétaire particulier de Ministre. Qu’un dossier soit bloqué ou qu’un rendez-vous n’ait pas lieu, c’est sur le pauvre Secrétaire particulier que pleuvent les critiques les plus acerbes.
Entre l’agenda de leurs patrons à gérer, les rendez-vous à organiser, les audiences à filtrer et les nombreuses paperasses à gérer, le particulier a rarement du répit, sauf quand le Ministre est en voyage.
C’est le constat dont j’avais fais Mardi passé, 11 Aout dans plusieurs départements, Finances, Education Nationale, Santé, Intérieur, Jeunesse et des sports. Je terminais ma ronde au Ministère de la Justice.
Si certains cadres apprécient bien le particulier, d’autres trouvent que ce greffier-en-chef qui se consacre depuis une vingtaine d’années à ce travail méritait bien une promotion, vu ses compétences dans le domaine financier et administratif dans lequel il a eu temps de se former.
Il serait actuellement, selon les gens, l’un des doyens des particuliers dans l’Empire Islamique des Sables. Beaucoup louent sa discrétion et sa parfaite maitrise des dossiers ; ce qui en fait un précieux aide mémoire pour les nombreux Ministres de la Justice qui se sont succédé. N’empêche, il a souvent sur son dos quelques administrés grincheux qui mettent sur son dos le retard d’un courrier non signé.

Source: Abou Cissé

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge