Parution d’un ouvrage

ouvrageLa critique de la critique enMauritanie : Une lecture de l’œuvre du Professeur Mohamed Ould Bouleiba.
Auteur : Ould Moutaly Lemrabott Ahmed Mouhamedou.
La maison Joussour/Ponts vient de publier un livre écrit par le Docteur Professeur de Littérature au Département de Langue Arabe à Faculté des Lettres et des Arts à l’Université de Hayel en Arabie Saoudite.
Le livre intitulé : La critique de la critique (une lecture de l’œuvre du ProfesseurMohamed Ould Bouleiba) préface du Professeur et Poète Bebeha Ould Beddiyoh.
Le livre présente une lecture condensée et approfondie des concepts de la critique littéraire mis au clair par Mohamed Ould Bouleiba dans son étude (Critique littéraire occidentale critique littéraire arabe : textes croisés). Une lecture approfondie de l’œuvre critique arabe avec toute sa complexité et sa diversité à travers les modèles qui ont manifestement déterminé les différentes orientations du mouvement de la critique arabe contemporaine de la deuxième moitié du XXe siècle. Bouleiba a inauguré avec ses études un champ de recherche comparatiste presque vierge, à en croire Yves Chevrel qui disait à propos de l’étude du discours critique qu’elle « était peu poussée même en France et aux Etats – Uniset que par contre il y avait bien des travaux sur l’histoire de la critique, tel que l’ouvrage de Réné Wellek History of Criticism », l’étude de Bouleiba est venue à point nommé.
Cette étude du Professeur Bouleiba est donc une analyse du discours critique lui-même ce qui le caractérise et le structure. Elle constitue une nouvelle approche dans les études de la critique arabe et occidentale. Faisant de la critique littéraire comparée son objet d’étude, Bouleiba s’est intéressé à l’étude des fondements intellectuels et philosophiques de la critique occidentale et partant de la nouvelle critique arabe qui s’en est inspirée.
Dans sa présentation du livre en 2002 dans sa version arabe publiée en Egypte par le Haut conseil de culture égyptien, le grand critique littéraire égyptien professeur à l’Université de Londres, Sabri Hafez, a hautement apprécié l’approche suivie par Bouleiba qui selon lui mérite le statut d’arbitre de tous les critiques arabes.
Sabri Hafez présente l’étude de Bouleiba comme étant une œuvre originale qui constitue un véritable apport à la scène critique arabe contemporaine, avec lui disait-il « nous nous trouvons en face d’un chercheur qui définit les normes susceptibles de libérer l’étude critique de la partialité et de la subjectivité, de l’amalgame et des ambiguïtés. Il traite les problématiques de la pratique avec la même attention qu’il accorde aux questions théoriques. Il a le mérite de nous avoir éclairés sur ces questions par sa connaissance profonde de la critique occidentale et par ses études minutieuses des textes arabes, mais aussi par la rigueur de sa méthode scientifique.
A travers son étude de ces problématiques complexes, il a su soulever des questions aussi importantes et aussi utiles pour orienter un débat riche dans ce domaine du savoir dans les années à venir ».

Source : Mauriactu

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge