Patrice Neveu, sélectionneur des Mourabitoune limogé

patriceneveu

Comme il fallait s’y attendre, le français Patrice Neveu, sélectionneur des Mourabitoune depuis janvier 2012, a été limogé 24 heures après l’élimination de l’équipe nationale de Mauritanie ce dimanche 03 juillet à Nouakchott en match retour comptant pour les éliminatoires de la CAN 2015. L’annonce a été faite par le Comité Exécutif de la FFRIM ce lundi 4 août, au cours de sa session extraordinaire. A l’issue de cette réunion, le comité a décidé de limoger le sélectionneur national, Patrice Neveu pour insuffisance de résultats.

Ce limogeage sonne comme la conséquence directe qui frappe le français. Selon nos confrères de rimsport.net, «Le technicien français s’était rendu coupable de bien d’erreurs de casting dans le choix des joueurs. Rien n’avait été fait  pour assainir le climat délétère prévalant au sein de la sélection» affirment-ils. Nos confrères de soutenir que « Neveu n’a pas survécu après l’humiliation subie par les Mourabitoune qui n’ont pas perdu à domicile depuis 2008».

D’autres observateurs soutiennent qu’outre des erreurs de coaching, le sélectionneur français n’a pas pu contenir le groupe en proie à des problèmes internes et crypto-personnels. Certains choix lui sont reprochés et le français était dans une pente à même de s’écrouler.

On se rappelle que Patrice Neveu avait qualifié la Mauritanie au Championnat d’Afrique des Locaux notamment face au Sénégal en 2013 et avait fait une prestation assez honorable lors du CHAN 2014 en Afrique du Sud, inscrivant «son empreinte sur le football national », relatent nos confrères de rimsport.net qui soulèvent d’autres problèmes qui ont motivé le limogeage du technicien français.

Selon toujours nos confrères, «L’œuvre de refondation et de relance ne sauraient s’arrêter en si bon chemin. Tout laisse néanmoins à penser que les fédéraux mauritaniens n’entendent pas rendre leur tablier. D’autant qu’une nouvelle feuille de route a été déclinée au cours de cette réunion extraordinaire. Manquant de courage et tenaillés par une confiance aveugle, les fédéraux ont chargé « de lancer, dans les meilleurs délais, un appel à candidature national et international pour le recrutement d’un Sélectionneur ». Toutefois, selon nos confrères de Mauritaniefootball.com, un autre technicien français, Manuel Amoros, ancien sélectionneur du Bénin, est pressenti pour lui succéder à la tête des Mourabitounes

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge