Pdt RIM Youth Climate Movement: « On ne peut pas parler du futur sans impliquer la jeunesse»

moussa_elimane_sall2Les décideurs à la vingt-et-unième conférence des parties de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP 21/CMP11) « devrons prendre en considération le point de vue de la jeunesse », selon Moussa Elimane sall président de l’association RIM Youth Climate Movement.

 « On ne peut pas parler du futur sans associer la jeunesse  à la réflexion », a précisé Moussa Elimane sall qui était interrogé par Alakhbar à l’ouverture jeudi 4 mai à Nouakchott du premier forum mauritanien sur :Climat-développement durable.  L’événement est organisé par la même association.

Et selon le président de RIM Youth Climate Movement «la Mauritanie est certes peu connue, mais elle pourra peser dans les négociations de Paris (…) Même un citoyen lambda peut à sa manière contribuer à  ces négociations. Cependant,  le pays doit  faire des propositions concrètes. C’est tout l’enjeu de ce forum»

Source: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge