Pêche : la Mauritanie appelle les pays africains à coordonner leurs positions lors des négociations pour des accords avec l’union européenne

Le premier ministre mauritanien, Yahya O. Hademine a demandé mercredi la mise sur pied d’un plan qui puisse permettre aux pays de la sous région d’unifier leurs positions, lors de leurs négociations avec l’union européenne dans le cadre des accords de pêche.
Cette déclaration a été faite lors d’une audience accordée aux ministres participant à la réunion conjointe des ministres en charge des pêches des Etats membres de la Commission Sous-régionale des Pêches et du Comité des pêches du centre ouest du Golfe de Guinée.
Au cours de cette audience ont également été évoquées les orientations stratégiques de la seconde phase du programme régional pour le développement de la pêche en Afrique de l’ouest.
Intervenant au nom de ses pairs africains, le ministre guinéen de l’élevage a déclaré que la rencontre a évoqué l’ensemble des problèmes posés au secteur de la pêche dans la sous région.
Au cours de la rencontre, le premier ministre a rappelé deux questions fondamentales d’importance, la première la nécessité d’une plus grande transparence dans le secteur, la seconde l’amélioration des capacités des pays de la région à négocier collectivement.
Cette rencontre de Nouakchott qui s’est achevée mercredi, a appelé à la poursuite du programme régional pour le développement de la pêche en Afrique de l’ouest, financé par la banque mondiale.
Les participants ont convenu de la création d’une commission commune pour la négociation des accords de pêche, en plus de la consolidation de la coopération dans les domaines de la recherche scientifique, la surveillance maritime et la lutte contre la pêche illicite.

 

 

 

Source : Sahara Medias

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind