Pêche/Mauritanie-UE : Le divorce

bateaupeche

Rien ne va plus entre la Mauritanie et l’Union Européenne dans le cadre des accords de pêches liant les deux parties, apprend-t-on de sources bien informées. Le nouvel accord devant résulter d’une négociation pour aboutir à un consensus sur l’effort de pêche, n’a servi apparemment à rien. Après d’intenses négociations le problème demeure entier et les deux parties n’ont pas pu parvenir à trouver un terrain d’entente. Conséquence : les autorités mauritaniennes ont tout simplement décidé de renvoyer les bateaux de pêche de l’Union Européenne qui doivent regagner leur continent sine die.

Pour rappel, l’Union Européenne verse chaque année, un montant de 113 millions d’Euros pour être autorisé à pêcher dans les eaux mauritaniennes. Cette activité de pêche est jugée en-deçà du montant versé par l’Union Européenne qui réclame plus d’effort de pêche. La Mauritanie se souciant de la sauvegarde de ses ressources halieutiques, considère  que cette demande est de trop étant entendu que des licences sont accordés à 110 navires européens.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge