Période postélectorale : Changement dans la stabilité !

Période postélectorale : Changement dans la stabilité !Comme au temps de la période préélectorale, le parti présidentiel UPR a obtenu la majorité absolue des sièges à l’Assemblée nationale, parvenant à disposer d’une légère avance sur les autres forces politiques en nombre de conseillers municipaux.

Les résultats officiels des élections législatives annoncés dimanche 22 décembre dernier créditent le parti islamiste de seconde force politique du pays, faisant tomber comme un château de cartes toutes les prévisions créditant la participation de Tawassoul à ces échéances de peine perdue.

L’APP et El Wiam occupent les rangs suivants, laissant les petits partis de la majorité présidentielle fermer le peloton de la future configuration législative et municipale.

L’Union pour la République (UPR, au pouvoir) a obtenu 74 sièges sur les 147 de la chambre basse. En rajoutant les sièges remportés par ses alliés de la majorité présidentielle, composée d’une douzaine de petits partis environ, , c’est un total de 108 députés qui est obtenu par ce pole politique.

Côté opposition toutes catégories confondues, radicale représentée à cette consultation par Tawassoul et modérée chapeautée par El Wiam et l’APP, 37 sièges sont acquis dont 16 pour les islamistes du parti Tewassoul et 21 repartis entre les autres.

El-Wiam, un parti dirigé par d’ex-hauts responsables du régim

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge