Persistance de la pauvreté en Mauritanie, malgré un taux de croissance constant

La Mauritanie a connu un taux de croissance annuel moyen de 4,5% de 2000 à 2008, comparable à la moyenne de l’Afrique subsaharienne, mais qui ne suffit pas à diminuer sensiblement le taux de prévalence de la pauvreté (se situant à 42% avec de fortes disparités) selon un rapport établi le 14 juin 2012 par des experts du FMI au titre de documents de référence aux fins de consultations périodiques avec les pays membres.

Ces chiffres ont été communiqués ce dimanche 9 août lors d’une conférence de presse organisée à la Chambre de commerce et animée par le représentant du FMI en Mauritanie entouré des ministres des Affaires économiques et des Finances ainsi que du gouverneur de la Banque Centrale Ainsi « malgré un rythme relativement élevé depuis une dizaine d’années, la croissance économique en Mauritanie n’a pas eu une assise assez large pour faire reculer sensiblement la pauvreté, qui reste répandue. Pour que le niveau de vie des populations s’améliore, il faudra lui donner davantage accès aux équipements et aux services collectifs de base en augmentant les dépenses publiques en faveur des pauvres, construire des infrastructures plus intégrantes, décentraliser l’administration et améliorer le climat des affaires pour encourager l’activité du secteur privé ».

Source: LECALAME

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind