Peter Harling, directeur à Crisis Group du projet Irak, Syrie, Liban, basé à Damas

« Le régime a encaissé une succession de coups très durs mais il est loin d’être K.O. C’est ça qui est important à noter. Ce régime a beaucoup changé au long de cette crise, il s’est adapté à la crise et constitue aujourd’hui un animal politique assez différent de celui qu’on connaissait il y a un an et demi. »

Source:RFI


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind