Pétition à M. Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République – Nouakchott, Mauritanie

 

ira-mauritanie_1Monsieur le Président, Marseille, le 16 Mai 2015
Le 15 janvier 2015, Biram DAH ABEID, Prix des Droits de l’Homme de l’ONU 2013, Président d’IRA, Djiby SOW, Président de l’ONG Kawtal Ngam Yellitaare et Brahim BILAL RAMDHAN, Vice- Président d’IRA, ont été condamnés par le Tribunal de Rosso à 2 années de détention, à l’issue d’une parodie de procès, pour avoir organisé une manifestation pacifique contre l’esclavage. Ils sont actuellement détenus à Aleg dans des conditions inacceptables et privés de soins médicaux. Ils viennent d’apprendre que leur procès en appel devrait se tenir dans la future Cour d’Appel encore en construction à Aleg, nouvelle manoeuvre pour organiser un procès avec des juges aux ordres, en contradiction avec la législation mauritanienne et tous les engagements internationaux de la Mauritanie.
Avec IRA-France-Mauritanie, nous exigeons :
– La libération immédiate et inconditionnelle de ces trois détenus qui sont des prisonniers d’opinion ;
– La possibilité pour tous de recevoir immédiatement les soins médicaux nécessaires, en particulier pour Djiby Sow, souffrant, et à qui ces soins sont refusés depuis plusieurs semaines ;
– La tenue du procès en Appel auprès de la Cour d’Appel de Nouakchott, seule habilitée ;
– Un engagement clair des autorités mauritaniennes d’appliquer enfin la législation criminalisant l’esclavage et de cesser de poursuivre injustement les défenseurs des Droits Humains qui agissent pacifiquement pour demander le respect de la Loi, la fin du racisme d’Etat et des violations des Droits Humains en Mauritanie.
Nom Prénom                                                       Adresse électronique ou postale                                      Signature

IRA-F-M (Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste de France-Mauritanie)

IRA-F-M, Le Laval, route de Cucuron, 84160 Cadenet, France ; iramauritanie.france@yahoo.fr

Cadenet, le 12 juin 2015
Jean-Marc Pelenc
Le Laval, route de Cucuron
84160 Cadenet, France

A M. Mohamed ould Abdel Aziz

Président de la République

Nouakchott

Monsieur le Président,
J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint les centaines de signatures recueillies lors de diverses manifestations organisées dans le sud de la France depuis un mois. Comme vous le savez, notre association a co-organisé avec Amnesty International et l’Organisation Internationale Contre l’Esclavage Moderne le 16 mai à Marseille, dans le lieu symbolique du Vieux-Port, dix représentations d’une parodie de la parodie de procès dont ont été victimes en janvier 2015 à Rosso, Biram Dah Abeid, prix 2013 des droits de l’homme de l’ONU, Brahim Bilal Ramdhan et Djiby Sow. Un film a été réalisé pour l’occasion dont un extrait est visible sur le grand site international ide vidéos en ligne youtube (lien : https://youtu.be/CBXWcTHPx8g). Le 26 mai à Digne-les Bains, une soirée sur le thème de l’esclavage a permis d’informer un large public sur la situation mauritanienne. Le 30 mai à Aix-en-Provence, une nouvelle manifestation a permis d’informer de même la population de cette ville. Le 7 juin, la grande manifestation d’Amnesty International de Carpentras, en partenariat avec IRA-France-Mauritanie, a choisi pour thème la défense de ces trois prisonniers d’opinion. Et enfin le 10 juin, une nouvelle soirée a permis de rencontrer un autre public à Digne-les-Bains sur le même thème.
Lors de toutes ces manifestations, le public a été largement informé de la situation de l’esclavage en Mauritanie, du refus du pouvoir et de la justice d’appliquer la législation criminalisant l’esclavage et, au contraire, de la politique systématique de harcèlement des défenseurs des droits humains. Dans toutes ces villes, les personnes informées, scandalisées par la persistance de l’esclavage et par le traitement réservé aux militants anti-esclavagistes, ont massivement souhaité apporté leur voix à la pétition dont le texte est joint.
Par ailleurs, notre association poursuit sa sensibilisation et ses rencontres auprès de différents élus pour informer le parlement et le gouvernement français, le Parlement Européen et la Commission Européenne de la duplicité du gouvernement mauritanien sur la question des droits humains : d’une part, un arsenal législatif toujours plus conforme aux souhaits des partenaires internationaux et par ailleurs, un non-respect systématique de ces textes avec même une aggravation de la situation des défenseurs des droits humains au fur et à mesure qu’une partie de plus en plus importante de la population mauritanienne est sensible au discours des différentes vraies associations anti-esclavagistes, en particulier IRA. En ce qui concerne le Parlement Européen, sa position exprimée dans sa résolution du 18 décembre est sans équivoque dans sa condamnation des pratiques actuelles.
Au moment où la grande fondation Walk Free lance une nouvelle mobilisation en faveur de Biram Dah Abeid, et après l’importante dernière pétition lancée par ACAT en avril, avec toutes les personnes qui ont signé cette nouvelle pétition, nous renouvelons avec force notre demande d’une libération immédiate et inconditionnelle de ces trois prisonniers, une amnistie complète concernant les charges qui pèsent sur eux, un engagement sans équivoque
IRA-F-M (Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste de France-Mauritanie)
IRA-F-M, Le Laval, route de Cucuron, 84160 Cadenet, France ; iramauritanie.france@yahoo.fr
du gouvernement en faveur d’une éradication rapide de l’esclavage en Mauritanie. Nous avons reçu des nouvelles très inquiétantes sur l’état de santé de Djiby Sow : nous exigeons avec la plus grande fermeté qu’il bénéficie enfin
des véritables soins médicaux qui lui sont absolument nécessaires et lui sont refusés depuis son incarcération, ce qui met sa vie même en danger, au mépris de la loi mauritanienne et des engagements internationaux pris par la Mauritanie.
Soyez assuré, Monsieur le Président, de notre détermination sans faille pour soutenir les militants anti-esclavagistes persécutés dans votre pays et contribuer à ce que le respect des droits humains y devienne une réalité. Veuillez recevoir, Monsieur le Président, l’assurance de nos meilleures salutations,
Le Président, Jean-Marc Pelenc
Pièces jointes : texte de la pétition et flyer distribué pendant les manifestations
Copie de ce courrier à :
– Premier Ministre, Nouakchott,
– Président du Parlement, Nouakchott,
– Ministre de l’Intérieur, Nouakchott,
– Ministre de la Justice, Nouakchott,
– Présidente de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, Nouakchott,
– Ambassadeur de Mauritanie à Paris
– Président de la République, Paris
– Premier Ministre, Paris,
– Ministre de l’Intérieur, Paris,
– Ministre de la Justice, Paris,
– Ministre des Affaires Etrangères, Paris
– Ministre de la Défense, Paris,
– Ambassadeur de France à Nouakchott
– Présidence du Parlement Européen à Bruxelles
– Présidence de la Commission des Affaires Etrangères du Parlement Européen
– Présidence de la Commission Européenne à Bruxelles
– Haut Commissaire des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève
– Rapporteur Spécial de l’ONU sur les formes modernes d’esclavage à Genève
– Nombreuses associations de défense des droits humains dans le monde
– Nombreux médias mauritaniens et français

Source: Le calame

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge