Plus de 20 soldats de la mission onusienne au Mali mis en quarantaine

La mission onusienne au Mali a confirmé que plus d’une vingtaine des soldats ont été placées en quarantaine suite au décès d’une deuxième personne.


SOINS MILTAIRES
Vingt-deux Casques bleus, qui pourraient avoir eu des contacts avec deux personnes décédées du virus Ebola, restaient maintenus mercredi en quarantaine dans une clinique de Bamako, selon des sources concordantes et la Mission de l’ONU (MINUSMA).
La vingtaine de soldats de la paix avait été admise en octobre, pour des blessures, à la clinique Pasteur où séjournait, au même moment, un marabout guinéen de 66 ans qui est décédé des suites de maladie d’Ebola.
Le marabout s’était présenté à la clinique pour insuffisance rénale et au cours de son traitement, il s’était révélé positif au test d’Ebola sans que les responsables de la clinique prennent soin d’en avertir les autorités.
Le corps du marabout a transité par une mosquée de la capitale avant d’être rapatrié par ambulance en territoire guinéen. L’infirmier qui prenait soin de lui est décédé mardi portant à trois le nombre de décès au Mali dus au virus Ebola.
La MINUSMA a déclaré que ses soldats mis en quarantaine ne présentaient pas, pour l’instant, des symptômes de la maladie et qu’elle suivait de très près l’évolution de leur condition en vue d’éventuelles mesures.
Dans la foulée, les autorités sanitaires du pays se sont mises en branle, pour éviter une propagation à la chaîne de la maladie.

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge