Politique: Le torchon brûle entre le bureau exécutif d’El Mustaqbel et son président

AL-MUSTAQBEL

Le secrétaire général du parti El Mustaqbel (Avenir),Saleck Ould Brahim a révélé,hier, lundi 30 juin, dans une conférence de presse, que Mohamed Ould Borboss, le président du parti recevait depuis quatre mois, une somme de 400.000 ouguiyas des mains du gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM) afin de rallier le parti à la majorité présidentielle.

Et Ould Brahim d’ajouter dans la même affaire, qu’Ould Borboss a reçu une importante somme d’argent de la part d’un homme d’affaires proche du pouvoir.

Il a en plus précisé que Ould Borboss, le président du parti avait rencontré en novembre passé, au Maroc, un groupe de parlementaires de la majorité avec qui il a traité un protocole d’accords dans l’intérêt du président mauritanien.

C’est à la suite de ses relations suspectes, selon Ould Brahim que le bureau exécutif du parti a décidé de suspendre les activités d’Ould Borboss dans le parti. Et il ajouté qu’il n’a qu’a démissionné, sinon, le BE siègera pour désigner son remplaçant.

Par contre, Mohamed Ould Borboss, qui jusque là, se déclare président du parti a déposé ,hier, lundi, une demande de non autorisation auprès des autorités administratives et judiciaires de toute activité du parti qui ne portent pas sa dérogation.

Nous rappelons que Mohamed Ould Borboss fut maire de la commune d’El Mina et ministre sous le sceau de l’APP, durant la période de SIDIOCA.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge