Port de Nouakchott: Un terrain de 257.000 m2 octroyé à un proche de Aziz sans contrepartie

L’Hebdomadaire Alakhbar Info a révélé ce mercrdi que le Port de l’Amitié de Nouakchott a octroyé un terrain de 257.000 mètres carrés à DBV et SEA PANINVEST MAURITANIE, deux sociétés de Mohamed Ould Dahi, un proche parent du président Mohamed Ould Abdel Aziz, sans contrepartie ni appel d’offre. L’homme d’affaires doit d’ailleurs plus de 41 millions d’ouguiyas au Port.

Une partie du terrain octroyé a été confisquée de la Société libyenne, RED SEA, qui y a déjà investi une valeur de 3 millions de dollars américains. Les Libyens ont saisi le tribunal mauritanien de commerce qui s’est déclaré incompétent. RED SEA a toutefois fait appel précisant que le réglement de ce litige relève de la compétence du même tribunal, a relaté l’hebdomadaire.

En octroyant le terrain aux deux sociétés de Mohamed Ould Dahi, le Port de l’Amitié « a encore violé le cahier de charge » qui exige au bénéficiaire une expérience de deux ans en matière de débarquement.

Cette violation a été avouée, selon Alakhbar Info, par un responsable de l’une des deux entreprises en question, un responsanble qui a qualifié le texte dans le cahier de charge d’ »irréaliste et caduque ». En outre Mohamed Ould Dahi n’a pas respecté son engagement envers le Port auquel il doit plus de 41 millions d’ouguiyas suite à des factures d’exploitation et de débarquement non réglées. Il s’agit d’un cumul de 12 factures impayées depuis la signature du contrat, le 20 mars 2012, jusqu’au 3 avril 2013.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind