Pour avoir demander le départ du pouvoir , la police nous reprime (photos)

SANS COMMENTAIRE

ALAKHBAR (Nouakchott) – La Police anti-émeute a réprimé lundi matin à Nouakchott une marche de jeunes opposants qui manifestaient en commémoration du premier anniversaire du déclenchement de leur contestation, qui coïncident avec le 25 février 2012, a constaté Alakhbar.

Les manifestants ont scandé des slogans hostiles à la corruption, au règne de l’Armée exigeant une véritable justice et une vie digne pour les mauritaniens. La marche, non autorisée, a été dispersée à coups de matraques et grenades lacrymogènes.

Trois jeunes activistes ont été brièvement arrêtés alors qu’une femme a été acheminée en urgence à l’hôpital suite à la répression du mouvement.

Cette manifestation est, rappelle-t-on, convoquée par trois mouvements de jeunes: 25 Février, TPMN et Misha’al (Jeunes de la COD).

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind