Pourquoi les autorités du Hodh Charghi ont empêché Aziz de visiter le lycée de Timbédra ?

president_aziz_a_oualataLes autorités administratives du Hodh Charghi se seraient convenues avec la direction régionale de l’Education nationale de la région à ne pas faire visiter le président Mohamed Ould Abdel Aziz, l’unique lycée de la ville. Cet établissement se trouve dans un état de dégradation avancé.
Des salles de classes aux murs fissurés, au sol dégradé et aux toitures trouées par les agents de l’érosion et l’âge. Selon une source digne de foi, en 2010, l’Etat mauritanien avait alloué une importante enveloppe pour la réhabilitation dudit établissement scolaire mais cette somme serait virée à d’autres fins.
La même source, rapporte que le montant a été utilisé par le ministre de l’Education d’alors pour équiper et ameublir son bureau.
L’unique lycée de Timbédra se situe près du commissariat à la sécurité alimentaire à l’entrée ouest de la ville. Pour ne pas faire tomber des masques, les organisateurs ont décidé d’orienter la délégation vers le collège en passant par la partie Est. De l’avis des observateurs avertis, les autorités du Hodh, n’ont pas voulu que le président et le ministre de l’Education découvrent les problèmes de l’enseignement dans cette partie de la Mauritanie profonde.
Les autorités régionales administratives et scolaires ont proposé au chef de l’Etat de visiter le collège nouvellement construit et qui est encore en bon état. Il faut rappeler que le collège a été ouvert et les élèves y apprennent depuis quelques mois, cependant l’entrepreneur attend toujours sa dernière tranche pour qu’il organise une cérémonie de réception.

Source : Tawary (Mauritanie)

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge