Pourquoi nous ne pouvons choisir qu’AZIZ ?

La réponse est simple et évidente. En démocratie, avoir des idées ou des approches opposées est une chose très normale. A côté de ce droit inaliénable à la différence, il y a un aussi l’obligation juridique et morale de la tolérance et du respect des autres.  Nul ne doit être insulté ou  vilipendé pour ses choix politiques. Surtout quand il s’agit de milliers de citoyens honnêtes qui pensent sincèrement que les idées qu’ils avancent vont dans le sens des intérêts suprêmes de leur pays.

En effet, l’initiative (parce que c’est  d’une simple initiative dont il s’agit) d’une large frange des populations du Trarza, qui ont déclaré haut et fort que Monsieur Mohamed ould Abdel Aziz est leur seul choix pour la présidentielle de 2019, cette initiative suscite des réactions disproportionnées, malhonnêtes, hypocrites, bref antidémocratiques, de certains qui se réclament de la démocratie et des droits qu’elle garantit

C’est juste une grande rencontre, il faut le constater et le dire , de larges masses de citoyens et des leaders d’opinion appartenant à la même région qui partagent un point de vue qu’ils trouvent important et déterminant pour leur patrie, son avenir et celui de leurs enfants et comptent en convaincre leurs autres compatriotes.

Le Trarza qui s’est retrouvé ce 20 décembre au palais des congrès est porteur d’un projet salvateur pour notre Mauritanie et tient à le proposer et à le vendre au commun des mauritaniens qui se reconnaissent dans la Vision hautement stratégique de Son Excellence le Président Mohamed Abdel Aziz et de son ambition pour le Pays.

Dans cette étape phare de la construction nationale et compte tenu des mutations que nous vivons et des défis majeurs de notre époque, le Président Mr Mohamed Ould Abdel Aziz est la personne qu’il faut encore à la Mauritanie.

Les scrutins électoraux de ces dix dernières années ont d’ailleurs fini de révéler combien le peuple tient à ce  bâtisseur hors norme. Et la volonté populaire est ce qui compte le plus en démocratie.

Certes, les constitutions sont importantes, « sacrées » diront certains, car, elles présentent les règles fondamentales d’un Etat, mais jamais, elles ne peuvent prendre le dessus sur la volonté du peuple souverain.

Mille et une raisons font que les mauritaniens doivent peser de tout leur poids afin que le Président Mr Mohamed Abdel Aziz continue à Présider aux destinées de ce pays qu’il a sauvé du desastre.Oui, l’homme a rendu la fierté et l’espoir à ses compatriotes et particulièrement aux laissés-pour-compte.

Sans aucun doute, nous sommes aujourd’hui dans un Etat qui rassemble. Jamais, nous n’accepterons que notre pays, ne soit  à nouveau  confisqué par des aventuriers et des marchands d’illusions.

Avant l’arrivée au pouvoir de ce régime, le pays était à la traine et ce dans tous les domaines. Les populations croupissaient dans des  difficultés énormes : délabrement total au niveau des équipements, de la santé, de l’éducation et j’en passe.

On lisait la tristesse du citoyen qui n’avait même pas le droit de se plaindre et tout cela dans un contexte de marasme économique et sécuritaire alarmant.

Dans ce contexte affolant, le Président de la République, dès son accession à la magistrature suprême, est venu avec une alternative et une volonté ferme de SERVIR par une exploitation judicieuse de nos ressources qui s’est immédiatement répercutée sur le niveau de vie des populations et sur les équipements.

L’arrivée au pouvoir de son Excellence  Mr Mohamed  Ould Abdel Aziz à la suite d’élections libres et démocratiques reconnues par les observateurs nationaux et internationaux, a sauvé la Mauritanie d’un chaos certain qui menaçait jusqu’à sa stabilité et son intégrité territoriale.

Sur le plan National

Dés sa prise de fonction en 2009 et à partir de la mise en œuvre de son programme électoral, tout le pays s’est transformé en chantier à tous les niveaux, amenant le citoyen  mauritanien à constater l’envergure des changements et le travail accompli en un temps record et nous citerons en guise d’exemples sans être exhaustif , certaines réalisations.

1 – Au niveau de l’unité nationale.

*D’abord, par une prière historique à Kaédi, à la mémoire de nos compatriotes victimes d’exactions commises sous les défunts régimes d’exception.

  • Le retour organisé et la réinsertion des mauritaniens déportés et réfugiés au Sénégal et le recouvrement de leurs droits entiers.
  • La criminalisation de l’esclavage et le traitement de ses séquelles par une politique d’accompagnement approprié.
  • La création de l’agence Tadamoun pour la lutte contre la pauvreté dans les zones et milieux défavorisés.

2-  Dans le domaine du renforcement de l’identité nationale à la fois Arabe, Africaine et Islamique.

  • L’ouverture d’une chaine Islamique ( Mahadra), l’impression d’un exemplaire du Saint Coran par des érudits et Savants mauritaniens et le recrutement des Imams dans la fonction publique pour la première fois dans l’histoire du pays.
  • L’ouverture d’une université à Aioun spécialisée dans les sciences Islamiques.
  • Le lancement d’un festival annuel des villes anciennes afin de permettre au pays de redorer son blason culturel, jadis mondialement connu et apprécié.
  • Célébration des exploits glorieux de la résistance nationale face aux agressions extérieures d’antan.

Au Plan diplomatique

Dés son arrivée au pouvoir, son Excellence le Président de la République par un geste fort et plein de souveraineté, a rompu les relations diplomatiques inappropriées avec l’entité sioniste : Israël. Ces relations n’ont jamais été acceptées par le peuple mauritanien.

  • La rupture avec la politique de la chaise vide dans les instances internationales par une présence de la Mauritanie qui s’est concrétisée par la présidence de notre pays de rencontres et de sommets internationaux de haut rang.

4 – Au niveau de la politique de jeunesse et des sports.

  • La jeunesse mauritanienne a bénéficié d’une attention particulière amenant son Excellence le Président de la République à faire un pari sur elle, pour la relève et le rajeunissement de la classe politique. Ce qui s’est manifesté par la nomination de ministres, directeurs généraux et hauts cadres jeunes dans l’administration.
  • La création d’un haut conseil de la jeunesse.
  • Conscient de l’importance de la pratique sportive pour toute société, son Excellence le Président de la République a accordé 1 pour cent des recettes douanières pour soutenir  le sport national. Ce qui a amené notre équipe nationale de football à franchir des paliers, jusqu’hier encore infranchissables et à réaliser des performances plus que positives et réjouissantes pour l’ensemble des mauritaniens.

5- sur le plan sécurité et défense

  • L’adoption de stratégies globales qui comportent une protection du pays au niveau de son territoire et de ses frontières doublé d’un suivi permanent et régulier du phénomène du terrorisme et du crime organisé en remontant le moral des troupes par un équipement de dernières générations pour toutes nos forces de défense et de sécurité.

6-Au plan local

Notre ville Rosso a bénéficié de réalisations concrètes, jadis inimaginables dont on peut citer :

  • L’extension du réseau routier et le désenclavement de la plupart des localités environnantes.
  • L’extension du réseau d’eau et d’électricité.
  • Le lotissement des quartiers précaires ( Demel dek et Satara) qui n’a profité qu’aux seules populations concernées.
  • Création d’une ville nouvelle au Pk7 dotée d’infrastructures de base nécessaires.
  • Construction d’un hôpital de type A avec  plateau technique et spécialités idoines.
  • Ouverture de l’institut supérieur de l’enseignement technologique (ISET) avec des spécialités conformes à l’environnement local et aux exigences du marché de l’emploi au niveau national.
  • L’approvisionnement du marché local en poissons avec des prix défiant toute concurrences au profit des populations démunies (1000 familles/ jour).
  • L’ouverture des boutiques EMEL disponibilisant des produits alimentaires de base à des prix abordables.
  • L’ouverture d’une école de santé publique au niveau régional (Rosso) pour doter les structures sanitaires d’un personnel de santé en quantité et en qualité.
  • L’aménagement de centaines d’hectares au profit des paysans autochtones en situation de vulnérabilité.
  • Une disponibilisation des crédits, des intrants et de l’encadrement par des techniciens pour la mise en valeur de ces terres.
  • La construction, la réfection et l’extension de dizaines d’écoles, conformes aux normes et standards modernes.
  • Sans oublier la création de 3 nouveaux collèges supplémentaires et aussi l’ouverture de deux lycées nouveaux (excellence et Lycée Rosso El jedida).
  • A cela s’ajoute la disponibilisation de bus scolaires desservant les localités éloignées par rapport aux structures scolaires.
  • Le transfert des sociétés d’état dans le cadre d’une décentralisation des services publiques afin de faciliter l’accès  des usagers auprès de ces structures vitales (SONADER -t SNAAT – CDD).
  • L’insertion des diplômés chômeurs anciennement laissés pour compte.

En guise de reconnaissance et pour apprécier à sa juste valeur toutes ces réalisations, tout en espérant  davantage pour notre ville et notre pays, nous demandons à toutes les forces vives  et à la nation toute entière à adhérer à la voie du changement constructif. Et nous clamons haut et fort et sans tergiversation : « Oui Aziz, vos réalisations ont comblé votre peuple qui te veut à sa tête des années encore  ».

Ainsi, si demain, il s’avère que la majorité des mauritaniens adhèrent à cette initiative, ceux-ci n’hésiteront à aucun moment à entreprendre les démarches qu’il faut pour, en effet, adapter la constitution aux circonstances et à ce que veut le peuple détenteur de la Souveraineté.

Le cas ne serait pas inédit, ici et ailleurs, des pays comme la France ont connu des constitutions très différentes dans leur contenu et dans leur présentation depuis 1791 jusqu’à nos jours.

Brahim Fall conseiller municipal et Adjoint au maire de Rosso

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *