Pourquoi s’en prend-on aux militaires retraités, Officiers Supérieurs et Généraux particulièrement ?

casqt_de_gerl_001286% des militaires partent à la retraite (par limite d’âge) à 40 ans
12% …………………………………………………………………………. à 45 ans
1,95% ……………………………………………………………………. entre 50 – 58
ans 0, 05% ……….……………………………………………… entre 60 – 62 ans

Autrement dit, 98% des militaires s’en vont à la retraite avant 45 ans, âge de la pleine maturité pendant lequel l’on compte le nombre le plus élevé d’enfants en bas âge à charge au sein de la famille.
Un militaire, une fois à la retraite devient comme vous et tout un chacun ici, un citoyen ordinaire et par conséquent un membre de cette société civile. Il est dès cet instant habilité à mener toutes activités et à postuler à tout ce à quoi vous et moi pouvons aspirer.
Son ancien statut de militaire, une fois éteint ne fait de lui ni un paria ni un pestiféré, il redevient tout bonnement un mauritanien ordinaire, mais un mauritanien qui s’est engagé à un moment de son existence à donner, en cas de besoin, ce qu’il a de plus précieux, sa vie. Si cela ne lui confère pas un avantage, accordons-lui au moins le droit d’être un citoyen ordinaire bénéficiant des droits et égards dont jouissent tous ses compatriotes.
Si l’uniforme ne lui donne pas droit aux honneurs, il ne devrait en principe pas le priver de la jouissance de sa pleine citoyenneté et faire de lui un paria à peine autorisé à respirer l’oxygène ambiant, une fois de retour à la vie civile.
Aux USA, en France, au Royaume Uni, en Russie en Chine et plus près de nous au Maroc, en Algérie et au Sénégal, les officiers à la retraite occupent des fonctions dites réservées d’importance stratégique ce, autant dans les sphères politiques, diplomatiques, sécuritaires que dans le domaine de la gestion des entreprises publiques et parapubliques. Croyez-moi messieurs, ils s’en acquittent bien souvent très honorablement, bien mieux que beaucoup de prétendus spécialistes.
Je ne vous apprends certainement rien en vous rappelant que de grands hommes politiques, scientifiques, chefs de grandes entreprises, médecins… sont issus du métier des armes, leurs listes sont disponibles dans tous les moteurs de recherche du web.
Ces hommes, dont certains ont été rappelés de leur retraite dans des circonstances particulières, ont rendu d’éminents services à leurs pays Les militaires actifs ou à la retraite ne constituent pas une espèce d’humains à part, ils ne sont pas vos ennemis, ce sont vos frères, vos fils… ou tout au moins vos compatriotes, faites un petit effort pour intégrer cela pour de bon.
Supposez mesdames, messieurs que l’on prenne quelques dizaines de milliers d’entre vous âgés de 20-25 ans, que l’on mobilise pour la surveillance des frontières des années durant, dans les conditions connues de tous, aux quatre extrémités du pays et qu’au bout de 20 ans on vous libère avec une pension trimestrielle en ouguiya de 7.000 – 8.000 pour les 86% d’entre vous , 20-25.000 pour les 12% et 40-45.000 pour les 1,9%.
Imaginez qu’à votre retour une fois libérés du service militaire, encore valides et relativement jeunes, vos compatriotes vous dénient tout droit de vous livrer à une quelconque activité pour vous joindre à l’effort de construction nationale et subvenir par la même voie à vos charges familiales vitales !
Que penseriez-vous franchement de ce genre de compatriotes là ?

Source : Baby Houssein

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge