Précision

amy2wanUne erreur malencontreuse s’est glissée dans l’alerte relative à la décision du parquet de mettre les 23 militants, sympathisants de IRA  et de neuf habitants de la gazra située en face de la fondation Bouamatou, sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Dar Naïm.

Relativement à la détention de Amy Wane à la prison des femmes de Sebkha, il n’en est rien. La militante de IRA avait été interpellée à deux reprises avant d’être finalement relâchée. Elle n’a pas été déférée au parquet. Néanmoins, ses téléphones mobiles et ses ordinateurs sont toujours entre les mains de la police. Présentement, elle est chez elle. Nous lui présentons nos plates excuses pour cette erreur malencontreuse et pour le préjudice qu’elle aurait eu à subir.

Le CALAME

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge