PRÉSIDENT AZIZ : UN DARTH VADER CANDIDAT À SA PROPRE SUCCESSION

 Aziz en forme 600x400

Connaissez vous le personnage Darth Vader? Plusieurs d’entre vous le connaissent certainement, surtout les jeunes.

Je viens de visiter l’exposition de Star Wars à Paris. Et pour ceux et celles qui ne connaissent pas, Darth Vader, permettez-moi de faire un petit résumé bien personnel de ce personnage mythique et maléfique de la trilogie Star Wars de Georges Lucas.

Darth Vader, né comme Anakin Skywalker, un pauvre garçon, technicien de son état dans le garage du ferrailleur Watto sur la galaxie anarchique de Tatooine. Il fut repêché et libéré par Qui-Gon Jinn, un Maître Jedi, alors que son vaisseau se trouvait sur cette Galaxie en panne de son moteur hyperdrive T14.

L’Ordre des Jedi regroupe les meilleurs guerriers, les plus dévoués et les plus honnêtes, de toutes les parties de l’Empire galactique. Il est présidé par Yoda, une créature de petite de taille, mais un Grand seigneur de l’équilibre de la force et de la sagesse du jugement. Il est le meilleur guerrier de l’ordre, maître du style «Ataru». Pour s’en rendre compte, on a juste à méditer ce qu’il disait à Obi-Wan (Jedi) suite à son incapacité de sauver son Maître Qui-Gon Jinn:  «La mort est un élément naturel de la vie, réjouis-toi pour tous ceux autour de toi qui retournent à la Force (Dieu). Ni les pleurer ni les regretter tu ne dois.»

Pour revenir à Anakin Skywalker (Darth Vader), il aimait la vie et les gens. Un avenir glorieux au sein de l’Ordre des Jedi se dessinait devant lui, jusqu’au jour où il se rendu compte qu’il avait un gout démesuré pour le pouvoir, la possessivité et l’attention des autres. Il bascule alors du « Côté Obscur de la Force» pour devenir le Seigneur Noir Sith, l’allié armé de l’Empereur galactique Palpatine. Son projet est de dissoudre complètement le Sénat, organe collectif, et monopoliser tous les pouvoirs.

Il rassemble et renforce alors autour de lui une garde de Stormtroopers, troupe d’élite composée uniquement de soldats sans passé ni avenir, autre que celui qu’il leur promettait. Et ils n’obéissaient à personne, autre que lui: Darth Vader lui-même.

 Vous l’aurez deviné, la réalité a fini par rejoindre la fiction en Mauritanie!

En 2008, Mohamed Abdelaziz, commandant alors du Bataillon de Sécurité Présidentielle (BASEP) a tout bonnement décidé de fusionner cette fonction avec celle de Président de la République. Je dis tout bonnement, car il n’y avait aucune raison ou droit autre que le goût du pouvoir et tous les privilèges qui vont avec.

Pour justifier cet acte, notre Skywalker, aspirant Jedi, disait au peuple de la Galaxie mauritanienne que l’empire était à la dérive: gangrené par la corruption, les détournements colossaux; la mauvaise gestion; l’incompétence des dirigeants; le clientélisme; le tribalisme et bien sûr la négation totale des droits de la grande majorité de la population, pauvre et abandonnée.

En tant que sauveur, il s’était auto-déclaré Président des pauvres, dont la mission est de combattre les forces du mal, rétablir l’équilibre entre les citoyens de la Galaxie et reconstruire l’empire sur des nouvelles bases.

Aujourd’hui, cinq ans passés, force est de constater que notre aspirant Jedi a fini lui aussi par se métamorphoser en redoutable Darth Vader.

Au nom du slogan de la bonne gouvernance, le «Président supposé de tous, est devenu le Président de tout». La corruption est devenue endémique partout. Elle est même carrément institutionnalisée au sein de l’administration fiscale et douanière. D’un pays classé parmi les sous-développés, la Mauritanie est aujourd’hui officiellement un «PPTE (pays pauvre très endetté)».

Le tribalisme et le sectarisme sont en 2014 plus forts que jamais! Pour la première fois en Mauritanie, les symboles du pouvoir au sommet des institutions sont partagés, sans égard aux compétences ni aux principes républicains, entre un «Hartani» à la tête de l’Assemblée, un «Kori» à la tête du Sénat et un «Bidhani» à la tête du gouvernement. Que dire de la composition du Conseil des Ministres, où chaque caste-tribu est honteusement représentée.

Pourtant, tout ces gens au sommet de toutes ces institutions ne sont en fait que des figurants et n’ont de pouvoir que les apparences! Le vrai détenteur de tous les pouvoirs est nul autre que Darth Vader. Toutes les institutions de l’empire sont aujourd’hui anéanties et domestiquées à outrance par lui et selon ses intérêts.

Par peur de Vader, et aussi par incompétence, dans l’élaboration et l’évaluation des soi-disant programmes, les ministres et autres responsables déclarent des surplis budgétaires en se foutant des pauvres citoyens lambda, qui sont pourtant sensés servir.

La question qui se pose aujourd’hui est donc la suivante: qui est le Yoda ou le Jedi qui fera face à Darth Vader lors cette bataille présidentielle dans l’Empire de la Galaxie mauritanienne, et dont la mission principale est d’établir l’équilibre face aux forces du mal?

Sans vouloir être pessimiste, il faut bien l’admettre qu’il n’y a ni un Yoda ni un Jedi au sein de l’opposition, encore moins au sein de toute l’élite politique du pays. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’existe pas en Mauritanie des Yoda et des Jedi: Il y en a plein! Comme on dit, on peut couper les racines des fleurs, mais on ne peut jamais empêcher l’arrivée du printemps!

Dieu est Grand!!

Salek Ould Oueiziz

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge