Présidente tournante au sein du FNDU : L’opposition dépasse ses divergences et nomme de nouvelles instances

fndu-logo_7Le Forum national pour le développement et l’unité (FNDU) a dépassé ses dissensions et procédé dans les délais légaux au changement de ses instances dirigeantes. Cette fois, c’est le pôle des personnalités indépendantes qui assurera la présidence tournante de ce forum de l’opposition dite radicale, alors que le Secrétariat exécutif ira au pôle des partis politiques.

Diabira Maroufa, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats mauritaniens et l’un des leaders les plus actifs de la société civile mauritanienne, a pris le flambeau de la présidence du FNDU, en remplacement d’Ahmed Ould Daddah, président du parti RFD (Rassemblement des forces démocratiques), tandis que Mohamed Ould Maouloud, président du parti UFP ( Union des forces du progrès) assurera la fonction de Secrétaire Exécutif du forum à la place de l’ancien diplomate, Mohamed Vall Ould Bellal. Telle est la configuration actuelle des instances dirigeantes du plus grand rassemblement des forces radicales opposées au régime de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Cette nouvelle disposition met ainsi fin à des dissensions que certains avaient qualifiées de grave, d’autres y percevant même les prémisses d’une implosion qui risquait de faire éclater le FNDU. Il y a en effet quelques jours, plusieurs sources d’informations, avaient évoqué des troubles internes consécutifs à de supposées divergences de point de vue au sein de ce conglomérat de poids lourds de la scène politique et sociale. Le débat de fond qui sourdait au sein du forum aurait opposé les partisans du statu quo, ceux qui tenaient à maintenir l’actuelle équipe dirigeante jusqu’à la fin du processus de dialogue entamé avec le pouvoir, et les partisans du renouvellement des instances dirigeantes dans les délais légaux. Il y aurait eu également affrontement d’idées entre ceux qui cherchaient à circonscrire la présidence du FNDU aux seuls leaders politiques et ceux qui voulaient une alternance entre les quatre pôles qui forment le forum, à savoir, les leaders politiques, les personnalités indépendantes, les syndicalistes et les organisations de défense des droits de l’homme.

A ce titre, les divers protagonistes du FNDU, après avoir dépassé toutes ces divergences, devaient résoudre un autre problème, celui lié à la succession au sein des personnalités indépendantes. Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeïny, en sa qualité de président de ce pôle était ainsi fortement pressenti pour prendre la présidence du FNDU. Seulement, cet avocat, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats, ne représente pas un interlocuteur acceptable aux yeux du pouvoir. Sa nomination aurait été un facteur de blocage pour le processus de dialogue politique engagé avec le pouvoir, d’autant que le président Mohamed Abdel Aziz a déjà signifié dans le passé, son total refus à négocier avec lui. La désignation de Diabira Maroufa, personnalité consensuelle au niveau des deux camps, constitue ainsi un signe manifeste du FNDU à déblayer tout ce qui pourrait constituer comme prétexte au pouvoir pour se désengager d’un dialogue déjà lancé.

Aujourd’hui, la balle du dialogue est dans le camp du pouvoir qui avait demandé un temps de réflexion pour apporter sa réponse, après la cérémonie qui avait réuni les deux blocs au Palais des Congrès. La délégation du FNDU qui avait rencontré les délégués du gouvernement avaient en effet présenté une feuille pré conditionnelle, contenant un certain nombre de points à satisfaire, avant l’entame du processus de dialogue proprement dit. Seulement, l’absence du ministre Secrétaire général de la présidence de la République, l’ancien Premier Ministre, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, chargé du volet dialogue côté pouvoir aurait retardé la réponse attendue par l’opposition. Maintenant qu’il est revenu de la tournée que vient d’entreprendre le président Mohamed Abdel Aziz en Assaba et au Gorgol, l’opposition attend de voir si le pouvoir est déterminé ou non, à satisfaire ses exigences. De cette réponse dépendra l’avenir du dialogue politique en Mauritanie.

MOMS

Source: Lauthentic

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge