Présidentielle du 21 juin : Les mauritaniens aux urnes

votremauritanie14Les mauritaniens se rendent dans les bureaux de vote depuis ce matin en vue d’exercer leur droit de vote dans cette élection qui oppose 5 candidats, dont le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz.

A 10h30, on notait peu d’affluence au bureau de vote 15 de Ilot K, où le candidat Ibrahima Moctar Sarr, qui se présente pour la 3e fois à la présidentielle a glissé son bulletin dans l’urne sous le slogan « Ina wana » en un mot le changement est possible.

Venu exercer son « devoir électoral » le président de l’AJD/MR, a estimé que les citoyens ne « s’empressent pas pour voter, les gens sont lourds à arriver» avant de déclarer : « on n’a pas de problème à signaler, on verra la situation évoluer en attendant le dépouillement ». Dans une brève déclaration faite à la presse, ce dernier a témoigné que sa candidature vise à «poser les problèmes » dont celui de régler la question de « la cohabitation ».

Selon un citoyen rencontré dans ce bureau : « tout celui qui vote, c’est sous pression » par rapport au peu d’affluence, il persiste : « il y a plus de journalistes que de votants,  sinon les gens votent par affinité ».

Le candidat indépendant, Biram Ould Abeid, ayant voté au lycée de Riadh dans le PK 9, nous a fait savoir qu’il s’oppose à «  tout holdup électoral, tout passage par force, toute confiscation du choix des urnes » rappelant que sa candidature est celle de la « rupture ».

En termes d’affluence on notait le même constat au bureau de vote de dispensaire Kissal où à 13h sur 617 inscrits, 202 avaient voté selon le président de bureau Jiddou. D’après le bilan fait par ce dernier « les gens ne sont pas sensibilisés sur l’opération de vote, », débutée à 7h locale. Parmi les représentants de candidats, n’était pas présent celui de la candidate Lala Meryem Mint Moulaye Idriss. Nous nous sommes entretenus avec un observateur de l’Union Africaine qui a visité 15 bureaux de vote de 4 communes. Selon lui : « le vote s’est déroulé dans une atmosphère calme » même s’il constate qu’il « n’y a pas d’affluence ». Il précise par ailleurs que la liste électorale n’est pas remise à tous les représentants de candidats ajoutant que « la non distribution de cartse d’électeur peut avoir un impact sur le taux de participation ». Par ailleurs, il confie : « le retrait de carte était payant parfois à 200UM selon certains électeurs». A noter que des jeunes du Forum de la Jeunesse Démocratique(JFD) rencontrés au dispensaire Kissal facilitaient le vote de certains citoyens en leur aidant à retrouver leur lieu de vote et à retirer leur carte témoignant agir en tant que citoyens.

Il faut également souligner que ce vote qui prend fin à 19h locale dans tout le pays, se déroule dans 2957 bureaux de vote en présence des représentants de l’Observatoire National des Elections, de l’Union Africaine et de la Ligue Arabe.

Awa Seydou Traoré

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge