Présidentielle en Mauritanie: le parti APP boycotte

Messoud Ould Boulkhei

Le parti Alliance Populaire Progressiste (APP) va boycotter l’élection présidentielle mauritanienne du 21 juin prochain.

Le Bureau politique de cette formation de l’opposition modérée a pris la décision ce soir (mardi 6 mai) au cours d’une réunion consacrée à l’élection.

L’APP a annoncé la tenue d’une conférence de presse demain pour expliquer les raisons de son boycott. 

L’opposition radicale réunie dans le Forme National pour la Démocratie et l’Unie a annoncé dimanche son boycott de l’élection. Elle accuse le pouvoir d’avoir » imposé un calendrier électoral unilatéral ».

À 24 heures de la clôture des dépôts de candidature à la présidentielle mauritanienne, le Conseil constitutionnel n’a reçu que deux dossiers de candidature. Il s’agit de celui du président sortant, Mohamed Ould Abdelaziz, et l’autre du président d’Elwiam.

brahima Sarr, président du parti AJD/MR et Biram Ould Abeid prix des Nations unies pour les droits de l’homme 2013 vont quant à eux déposer leur candidature demain auprès du Conseil constitutionnel, ont informé à Alakhbar des sources proches des deux candidats déclarés à la présidentielle.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge