Presse et communication officielle : Le gouvernement se tape 3 Milliards d’UM

MilliardsSelon des informations de presse, le gouvernement se serait réservé environ 3 milliards d’UM pour financer ses organes de presse et de communication, mais aussi pour se payer éventuellement des communications extérieures destinées à toiletter son image en cas de besoin.
Les organes de la presse publique se seraient taillé la part belle de la cagnotte alors que les finances destinées aux cellules de communication logées dans les départements sectoriels auraient disparu du budget général, alors même que ces départements continuent d’être dotés de conseillers et de budgets de communication.
Dans ce cadre, les départements ministériels ne semblent pas être traités à la même enseigne, certains se retrouvant avec des budgets communication de plusieurs milliards et d’autres une dizaine de millions d’UM.
Les sources donnent l’exemple du ministère des Affaires sociales qui se retrouve avec un budget de 2,5 milliards d’UM et le ministère de l’Habitat avec seulement 27 millions d’UM. Le ministre de l’Agriculture aurait ainsi réservé un budget de 3,5 millions d’UM à sa cellule de communication alors que le ministère de l’Elevage a relevé l’enveloppe destinée à ce volet à 11 millions d’UM.
Le budget de communication du ministère de la Culture se chiffrerait quant à lui à 15 millions d’UM, celui de la Santé n’est pour sa part que de 4 millions d’UM La Présidence de la République s’emparerait du plus gros budget communication. Se pose cependant avec acuité dans ce cadre la transparence dans l’exécution de ces budgets communication.
Les appétits se font aussi crus avec les budgets alloués aux secteurs communications dans certains ministères qui n’en disposaient pas. Le poste de conseiller en communication devient une source de compétition aux nominations.
Ainsi, le budget communication de la Primature est de 8,5 millions d’UM, l’agence mauritanienne d’information 11,833 millions d’UM, le service de traduction du Secrétariat général du gouvernement, 5,88 millions d’UM, le ministère des Affaires étrangères (informatique et archives) 3 millions et 1,80 millions d’UM, ministère des Relations avec le Parlement, 523.000 UM, Fonds d’aide de la Presse 200 Millions d’UM, Direction de la presse écrite, 1,974 million d’UM, Direction de l’audiovisuel 2,9 millions d’UM, Direction presse électronique 2, 442 millions d’UM, Imprimerie nationale 90 millions d’UM, Télévision de Mauritanie 557 millions d’UM, Radio Mauritanie 693 Millions d’UM, Télédiffusion 272 millions d’UM.

MOMS

Source : L’Authentique

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge