Primaires aux Etats-Unis: Donald Trump va-t-il changer de ton?

2016-03-21t213117z_771355228_tb3ec3l1nruk0_rtrmadp_3_usa-election-trumpOn vote à nouveau ce mardi 26 avril pour les primaires américaines. Cinq Etats vont choisir les délégués démocrates et républicains qui éliront leur candidat en juillet prochain. Donald Trump est le centre de toutes les attentions. Le milliardaire en tête dans la course chez les conservateurs n’est pas sûr d’obtenir suffisamment de voix pour être intronisé sans contestation. Il a opéré des changements dans son état-major de campagne et promis de suivre le conseil que tous ses conseillers lui donnent : adopter un ton plus présidentiel.cesser d’insulter ses opposants, peut-il cesser de choquer en adoptant une expression plLionnelle ? C’est le conseil que lui donnent son équipe et sa famille afin de séduire une plus large palette d’électeurs. Un conseil que le milliardaire promet de suivre, pour l’oublier aussitôt…. « Ma femme me dit en permanence : « Chéri, soit plus présidentiel… ! » Un jour, je serai tellement présidentiel, que vous allez vous ennuyer, au point que dans mes meetings, vous ne serez pas 10 000, mais 150… »

Le succès inattendu de Donald Trump s’est bâti en quelques mois sur l’outrance. Ce qui choque l’establishment républicain et ravit les nombreux supporters du milliardaire qui viennent à ses meetings comme au spectacle. Mais les deux derniers mois de campagne sont cruciaux, si le candidat Trump n’obtient pas les 1 237 délégués nécessaires pour être nommé sans obstacle, il devra se soumettre à un second tour lors de la convention, et là, il faudra convaincre les élus conservateurs réticents. C’est pour cette raison que le milliardaire a enrichi son équipe de lobbyistes chevronnés qui travaillent pour mener, dans l’ombre, cette seconde campagne électorale, au sein du parti qu’il est censé représenter.

Source: Rfi

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge