Prix Nobel de la paix 2013 : l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques récompensée

Prix nobel 2013 - rimweb.netPRIX NOBEL – L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), qui joue actuellement un rôle-clé dans le démantèlement de l’arsenal chimique syrien, a reçu vendredi le prix Nobel de la paix 2013.

Pressentie parmi les favoris de dernière minute, l’OIAC a pour mission principale de vérifier la destruction de toutes les armes chimiques existantes et de prendre les mesures propres à mettre fin à la fabrication d’armes chimiques, explique l’organisation sur son site. Rassemblant pratiquement tous les pays de la planète, l’OIAC a son siège à La Haye.

Une solution en vue pour les armes chimiques en Syrie

« Même si le conflit en Syrie peut encore être qualifié de bain de sang, une solution est en vue concernant les armes chimiques du pays », expliquait la chaîne NRK sur son site internet à quelques heures de l’annonce officielle du Nobel. « Le comité Nobel pourrait bien estimer que cela mérite un prix Nobel de la paix », avait justement prédit la chaîne publique.

Le travail de OIAC est en phase avec l’actualité immédiate puisqu’elle a été chargée par une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU de superviser le démantèlement d’ici au 30 juin 2014 l’imposant arsenal chimique du régime syrien et les installations liées à cet arsenal.

Ces armes de destruction massive, qui ne font pas la différence entre civils et militaires, ont été utilisées le 21 août dernier faisant au moins 1429 morts selon les Etats-Unis. L’opposition et l’Occident ont accusé Damas, qui a démenti mais qui, sous pression de la Russie, a accepté de détruire son arsenal chimique.

Source : huffingtonpost

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge