Processus de Nouakchott: Le représentant de l’Assemblée nationale persona non grata

Mohamed Ghoulam Ould El Hadj deputéMauriweb : Le vice-président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ghoulam Ould El Hadj, s’est retiré furieux à l’ouverture des assises du processus de Nouakchott débutée jeudi à Nouakchott pour avoir été « oublié » par le protocole officiel, a appris « mauriweb.info ». Selon nos confrères de Tawary qui raportent la nouvelle le vice-président de l’Assemblée nationale venu la représenter à ces assises s’est vu dire qu’il n’y avait pas de place pour lui. Le vice-président se serait emporté et « claqué la porte ». Plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernements étrangers, rappelle-t-on, sont présents à cette rencontre dont le menu est la coopération sécuritaire.

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge