Profond mécontentement des bases du parti au pouvoir au niveau de la Moughataa d’Aleg (Communiqué)

BeledPlusieurs cadres et acteurs politiques ainsi que de nombreux sympathisants de l’Union Pour la République (UPR) , le parti au pouvoir, au niveau de la Moughataa d’Aleg, la capitale de la wilaya du Brakna, et plus particulièrement des communes d’Aleg et d’Aghchorguitt et de manière précise de la localité El Beled Tayeb , ont exprimé leur

profonde insatisfaction, quant à la décision prise dernièrement par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération, relative au rappel à Nouakchott, de l’un des cadres et fils des deux communes, en l’occurrence, le diplomate Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lamine, Premier conseiller de l’ambassade de Mauritanie basée à Khartoum.

Les dépités ont jugé le motif avancé par le département, dans la convocation de Ould Mohamed Lemine, selon lequel, il a passé 10 ans à l’étranger, non convaincant et contesté. En effet, l’intéressé n’a passé, jusqu’à ce jour, que 3 années et quelques mois, après avoir servi pendant plus de 5 années, au sein de la Direction Centrale au ministère de tutelle.

Cette mesure arbitraire et injuste a été prise au moment où certains diplomates, qui ont passé plus de deux décennies dans cette fonction, continuent de se promener entre les missions diplomatiques accréditées auprès des différents Etats. Le diplomate précité s’est distingué par ailleurs, par l’assiduité et la rectitude professionnelle, par les importants efforts déployés pour défendre la réputation du pays ainsi que pour faire connaître la Mauritanie.

Des qualités patriotiques unanimement reconnues à Ould Mohamed Lemine par le personnel de l’Ambassade dans la capitale soudanaise ainsi que par ses différents visiteurs, en plus des membres de la communauté expatriée dans ce pays, auxquels, il présentait aide et soutien, en particulier, pour ceux d’entre eux qui se trouvent à court de moyens ou confrontés à des difficultés.

Les mécontents ont enfin prié Son Excellence, le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, d’user de son pouvoir pour rendre justice, surtout que le diplomate Ould Mohamed Lemine, était, ainsi que son groupe politique, parmi les tous premiers à exprimer et à apporter massivement leur soutien au Chef de l’Etat et à son projet de société, depuis les premiers moments du mouvement de rectification du 6 août 2008.

Source: Aleg.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge