Pse : Macky Sall quitte la chronique pour se rapprocher de l’Histoire ( Mamadou Lamine Diatta )

indexLa Delivery Unit, vous connaissez ? C’est la fameuse Task force que le Président Macky Sall a décidé d’installer au cœur de son cabinet pour rendre opérationnel le Plan Sénégal émergent(Pse).Elle sera articulée à la primature et aux points focaux des ministères pour assurer le suivi-évaluation du plan, tant au niveau de l’orientation stratégique que du monitoring des projets. C’est dire que le Chef de l’Etat ne veut laisser aucune place au hasard et tient comme à la prunelle de ses yeux à quitter la chronique pour se rapprocher de l’Histoire. En fait, la Delivery Unit est d’inspiration anglo-saxonne.

Elle a été instaurée pour la première fois en juin 2001 par Tony Blair, à l’époque Premier ministre anglais. C’est avant tout une cellule de veille pour la mise en œuvre des projets et programmes prioritaires. L’objectif visé est clair est net : installer le Sénégal au rang des pays émergents à l’horizon 2035.L’émergence, oui, cette belle notion usitée pour la première fois en 1981 par l’économiste néerlandais, Antoine van Agtamael et qui a fini de faire florès à travers le monde .Pour le Sénégal, faut-il le rappeler, l’émergence n’est point une illusion encore moins une chimère. Elle est à nos portes, à portée de main. L’actuel ministre ivoirien de l’industrie et des Pme, Jean Louis Billon, a lancé récemment à Abidjan une formule pleine d’esprit en direction des Afro –pessimistes. « Visez la lune, si vous la ratez, vous serez au moins parmi les étoiles » disait-il.C’est toute la pertinence du Pse, qui, au-delà des sommes faramineuses qu’elle drainera à coup sûr, va indubitablement aboutir à une transformation structurelle de l’économie sénégalaise. Autant dire que le Président Macky Sall s’adosse à une vision systémique aux antipodes de l’approche généraliste ayant été jusque là la marque de fabrique de ses prédécesseurs qui ont aussi fait face aux investisseurs.Oui, le Pse est pour le moins pertinent en visant d’abord à faire de notre cher Sénégal un pays en mouvement. Des chantiers vont essaimer aux quatre coins du pays notamment dans les domaines stratégiques de l’agriculture, des infrastructures, de l’énergie, du tourisme, des Tic etc. Désormais le producteur d’Abéné, au cœur de la Casamance naturelle, à la lisière de Diouloulou, peut entrevoir l’avenir en rose. Ses mangues qui pourrissaient jusque là en pleine saison de récolte vont connaître un meilleur sort. Idem pour le producteur du riz de la vallée qui a la généreuse ambition de rendre le pays auto-suffisant .Avec des infrastructures routières de dernière génération arrimées au volet stratégique de la transformation des fruits et légumes que promeut le Pse, finie la galère des producteurs locaux. En décodé, la valeur ajoutée ne relèvera plus de l’inconnu et les campagnes sénégalaises seront plus attractives. Encore faudrait –il que nos compatriotes (toutes obédiences politico-sociales confondues) fassent leur introspection. Nous devons tous nous retrousser les manches, taire nos querelles intestines, rendre opérationnel le Pse, pour mériter la confiance des bailleurs de fonds qui ne sont point des enfants de chœur. Le Pse est ambitieux mais il s’agit d’une chance pour notre pays d’autant que même les prêts concédés par nos partenaires seront remboursés à des taux concessionnels de moins de 3%.Nous sommes aux portes de l’Histoire. Saisissons pour une fois cette occasion inouïe pour mener à bon port la barque Sénégal. Impossible n’est pas sénégalais. Nous sommes capables de relever ce défi titanesque et nous croyons au génie de ce peuple magnifique. Alors, mobilisons nous autour du Pse pour éviter le risque d’en faire un slogan creux. Nous sommes tous interpellés car ce plan dépasse les clivages politiciens. C’est tout simplement le plan du parti SENEGAL.
Mamadou Lamine DIATTA, journaliste spécialisé en économie et finances.
mamadoulaminediatta@gmail.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge