Quatre dirigeants africains dont le Sénégalais Macky Sall reçus par Barack Obama


Le président américain Barack Obama reçoit ce jeudi 28 mars quatre dirigeants africains : le président sénégalais Macky Sall, le Sierra-Léonais Ernest Bai Koroma, la présidente du Malawi Joyce Banda et le Premier ministre cap-verdien José Maria Pereira Neves.

Macky-usaA la Maison Blanche, on parle d’une « rencontre de solidarité démocratique », qui vise à saluer des démocraties solides et émergentes. Au menu des discussions : le renforcement des institutions démocratiques en Afrique sub-saharienne, et l’appui au développement économique. Au Sénégal, cette visite de Macky Sall à Washington est perçue comme une sorte de prime pour la démocratie sénégalaise et un revers pour le président sortant Abdoulaye Wade.

En juillet 2011, Barack Obama avait reçu conjointement le Béninois Boni Yayi, le Guinéen Alpha Condé, le Nigérien Mahamadou Issoufou et l’Ivoirien Alassane Ouattara.

Alors qu’à Dakar, le climat préélectoral se tendait, les manifestations s’enchaînaient, le président américain s’était abstenu d’inviter Abdoulaye Wade. Selon certaines sources, le chef de l’Etat sénégalais en avait été quelque peu vexé. Malgré plusieurs tentatives, il n’a jamais été reçu par le président Obama.

Aujourd’hui, son successeur Macky Sall fait donc partie des heureux élus de Washington. Le voilà reçu à la Maison Blanche, un après son élection. « C’est un véritable succès diplomatique pour lui », souligne un diplomate, même s’il doit partager l’invitation avec les dirigeants de la Sierra Léone, du Malawi et du Cap-Vert.

Le 15 mars dernier, lors de l’inauguration de la nouvelle ambassade des Etats-Unis à Dakar, un immense bâtiment moderne et sécurisé, le président Macky Sall a assuré que le Sénégal va travailler à renforcer les liens entre l’Amérique et l’Afrique. Mais au Sénégal, c’est surtout la visite du président Barack Obama à Dakar qu’on attend, qu’on ose à peine espérer.

Source : RFI

Le président américain Barack Obama reçoit ce jeudi 28 mars quatre dirigeants africains : le président sénégalais Macky Sall, le Sierra-Léonais Ernest Bai Koroma, la présidente du Malawi Joyce Banda et le Premier ministre cap-verdien José Maria Pereira Neves. A la Maison Blanche, on parle d’une « rencontre de solidarité démocratique », qui vise à saluer des démocraties solides et émergentes. Au menu des discussions : le renforcement des institutions démocratiques en Afrique sub-saharienne, et l’appui au développement économique. Au Sénégal, cette visite de Macky Sall à Washington est perçue comme une sorte de prime pour la démocratie sénégalaise et un revers pour le président sortant Abdoulaye Wade.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge