Questions spécifiques sur la candidature de Birame Ould Dah Ould Abeid

libre expression

L’émergence d’un nouveau groupe de jeunes militants de la cause haratine depuis plus de 4 ans sur la vie politique nationale, en l’occurrence, à travers les activités d’une organisation non reconnue, IRA, a eu comme conséquence l’apparition de formes nouvelles de lutte et de protestations contre les séquelles de l’esclavage jusque-là inconnues dans l’action politique et militante dans son ensemble, en Mauritanie.

Si l es actions d’éclat de Birame Ould Abeid et compagnons ont attiré une plus grande médiatisation de la question de l’esclavage, elles n’ont cependant pas manqué de susciter des inquiétudes et des interrogations par rapport à la véhémence du discours de l’organisation, notamment au sein de l’opinion nationale.

Au niveau international, en revanche et pour certains organismes étrangers le travail de l’IRA semble avoir bénéficié d’une autre appréciation si bien que le Président de l’organisation sans récépissé a pu obtenir, avec le matraquage médiatique qu’on avait vu, un prix de Droits de l’homme d’une grande valeur politique, au moins symboliquement.

Je ne voudrais pas ici m’attarder sur les motivations de cette distinction encore moins sur les arguments de ceux qui l’ont attribué ou sur la grille annuelle de l’organisme onusien dans le choix de ses heureux récipiendaires.

Toujours est-il que cette reconnaissance internationale, même ponctuelle, associée à la multiplication des actions d’éclat de lRA a donné au Président de l’organisation la conviction que sa popularité est telle qu’il a désormais un destin national. Il faut concéder que c’est bien son droit de citoyen.

Sa candidature actuelle à la présidence de la République pourrait s’inscrire aussi dans le cadre de l’ambition affichée par cette jeune organisation, à laquelle les acteurs politiques reconnaissent des capacités de mobilisation et de persévérance.

C’est justement cette candidature qui nous intéresse dans ce propos, en ce sens qu’elle pose plusieurs questions déterminantes pour l’avenir de Biram Ould Dah Ould Abed et, par voie de conséquence, pour le combat qu’il mène, avec beaucoup d’énergie : Quel sera alors son comportement de candidat durant la campagne ?

Et son discours habituel accusant continuellement une seule communauté ? Et le respect des institutions, une exigence juridique et républicaine ? Aura-t-il suffisamment de lucidité pour s’adresser avec respect aux électeurs de toutes les communautés nationales dont il sollicite les suffrages ? L’apaisement de ses rapports avec les médias entamé, il y’a quelques semaines, s’inscrira-t-il dans une réelle prise de conscience et d’une mue démocratique ou est-ce un simple exercice de tactique préélectorale ?

La candidature du Président de l’IRA pose par ailleurs et également d’autres questions que seul le démarrage de la prochaine campagne pourrait aider à éclairer apporter : Quel sera le degré de mobilisation de l’électorat haratine, en faveur de Biram Ould Abeid, dans un contexte électoral marqué par l’engagement du vieux Boidiel Ould Houmeid dans la course présidentielle et le boycott énigmatique de son compagnon historique Messaoud Ould Bulkheir ?

Les observateurs sont toutefois unanimes à se féliciter de la stricte neutralité observée par le Gouvernement dans le processus en cours, en particulier la prolongation du délai de la révision de la liste électorale et le dépôt des candidatures, aujourd’hui bouclés .Ce qui augure d’un scrutin transparent et apaisé.

Les prochaines consultations électorales, au grand dam, de l’opposition organisée dans le cadre du Forum seront empreintes d’ouverture et marquées par une forte compétition, rien qu’à en juger par le profil et le parcours des prétendants à la couronne présidentielle et avec l’aval des partenaires au développement de notre pays.

Elles vont, sans aucun doute, impacter voire transformer durablement la vie nationale, pour plusieurs années. Ce qui mérite une autre analyse que je vous invite à partager dans un autre créneau, en attendant les réponses de Ould Abeid.

Mohamed El Moktar Ould Mohamed Lemine

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge